Nouveau service de mobilité : des trottinettes électriques en libre service dans la métropole

Publiée le 2 juillet 2020

La Métropole vient d'accueillir un nouveau service de location de trottinettes électriques à Grenoble, Inovallée (Meylan) et sur le Domaine universitaire. Des vélos électriques feront leur apparition à la fin du mois d'août.

Suite à un appel à manifestation d’intérêt lancé fin 2019 pour renforcer l’usage des modes doux déjà en constante augmentation sur son territoire, la Métropole vient d'accueillir un nouveau service de location de trottinette électrique à Grenoble, Inovall

Au total, ce sont 500 trottinettes électriques de l'opérateur “Tier Mobility“ qui ont été déployées le 4 juillet dernier et 500 vélos à assistance électrique 2 places de la société “Pony” qui seront à leur tour en libre service à la fin du mois d'août. L' offre pourra monter progressivement à 1 000 véhicules pour chaque service. Leur déploiement sera strictement encadré par une charte de bonnes pratiques, afin de veiller au respect de l’espace public et à la sécurité de toutes et tous. La Métropole a retenu les deux opérateurs en fonction des critères suivants : qualité et performance environnementale, performance des moyens mis en place pour assurer le respect du domaine public, détails et modalités d’intervention pour l’enlèvement des engins mal stationnés et enfin, stratégie de régulation des appareils sur l’espace public.

"De telles initiatives vont contribuer à attirer de nouveaux usagers du vélos et de la trottinette sur notre territoire, et sont ainsi de nature à combattre la congestion des villes et les émissions de polluant", explique Christophe Ferrari. "Nous avons néanmoins des exigences fortes avec des engagements sociaux et environnementaux demandés par la Métropole aux deux opérateurs, et nous serons donc particulièrement attentifs à leur respect dans la durée. Mais j’ai le sentiment que ces deux services vont rencontrer le succès qu’ils méritent".

Des véhicules garés sur des espaces de stationnement définis

Afin d’éviter les désagréments constatés ces dernières années suite au déploiement de tels services dans plusieurs villes, en France comme ailleurs, la Métropole a souhaité que des règles strictes soient mises en œuvre, en imposant le stationnement des trottinettes et vélos en station. Le non-respect de cette règle entraînant pour les usagers le risque de pénalités financières, voire une exclusion du service. Les trottinettes et vélos des opérateurs seront ainsi rassemblés dans de multiples stations identifiées par un marquage au sol jaune et par une signalétique dédiée : 205 emplacements dans la commune de Grenoble au lancement du service, et 30 à 50 sur le site d’Inovallée et sur le Campus Universitaire. Le nombre de zones de stationnement pourra évoluer.

Véhicules sécurisés et réactivité des opérateurs pour préserver l'espace public

Les deux services sont par ailleurs encadrés par des conditions d’exploitation qui précisent les engagements demandés par la Métropole :

  • Le bridage (vitesse maximale) des véhicules : 25km/h pour les VAE, 20 km/h pour les trottinettes.
  • Les dispositifs de sécurité des véhicules ainsi que les mesures de maintenance.
  • Le nombre maximum de véhicules déployés.
  • Des zones de circulation non autorisée à l’image des cimetières et de certains parcs ainsi que des espaces de circulation à vitesse réduite à 6km/h, notamment dans les zones piétonnes.
  • Les délais d’intervention sur l’espace public : les opérateurs disposeront de 8 heures maximum pour débarrasser la chaussée des objets présentant un risque pour les usagers et la circulation et d’un délai de 48h pour les objets endommagés. À défaut, le matériel sera mis en fourrière, entrainant ainsi une pénalité financière pour l’opérateur.
  • Un système de localisation des trottinettes et des vélos à assistance électrique sera mis en œuvre, tout comme un système de signalement pour les habitantes et habitants, de manière à faire état des véhicules mal stationnés ou endommagés.

Des conditions d'usage stricte pour les usagers aussi

Pour les trottinettes Tier Mobility : tout usager identifié comme agissant à l’encontre des règles d’usage du service et de l’espace public pourra voir son compte bloqué. L’abandon d’un véhicule en dehors d’une place de stationnement dédiée entrainera automatiquement la facturation de 60 minutes de trajet.

Pour les vélos Double Pony : tout usager ne respectant pas les règles d’usage du service et de l’espace public fera l’objet de sanctions graduelles : rappel des règles par SMS, pénalités de 5 à 50€, voire exclusion du service.

Succès, fin ou échec du service : que se passe-t-il ?

Les opérateurs devront remettre en état l’espace public en cas de fin ou d’échec du service. Un déploiement additionnel de véhicules (c’est-à-dire supérieur à 1000 vélos et 1000 trottinettes) pourra être envisagé, sous réserve du respect de la charte de bonnes pratiques.

Des opérateurs qui s'engagent pour le territoire...

Les deux entreprises, qui disposeront d’un local sur le territoire, emploieront localement au minimum 10 à 30 ETP (équivalents temps plein). Des emplois indispensables pour assurer le déploiement du service et entretenir leurs flottes de véhicules. TIER mobility déploie ainsi son programme d’insertion “Rise Together”en concertation avec les associations locales d’insertion et d’inclusion, avec pour objectif que 25% de ses collaborateurs soient des personnes en insertion ou demandeurs d’emploi. Pony favorisera les emplois locaux en contrat à durée indéterminée et les employés se verront fournir une mutuelle d’entreprise. …

...Et pour la transition énergétique

  • 100% des entrepôts des opérateurs sont alimentés en électricité verte garantie.
  • Économie circulaire : aucun véhicule en capacité de fonctionner ne sera jeté ou recyclé. En cas de renouvellement ou d’évolution de la flotte de véhicules, l’ancienne flotte est remise en service dans un autre territoire, et/ou les véhicules sont revendus à des particuliers ou donnés à des associations.
  • Les employés de Pony utilisent majoritairement des vélos-cargos électriques dans le cadre de leurs missions.

Tarifs et spécificités de la trottinette « Tier mobility »

  • 500 trottinettes seront déployées au lancement début juillet, une offre qui sera progressivement renforcée pour atteindre jusqu’à 1 000 véhicules par la suite.
  • Bridée à 20 km/h pour un poids total de 29 kg, la trottinette Tier dispose d’une autonomie de 50 km. Dotée d’un frein avant moteur, d’un frein arrière à tambour et de doubles suspensions, elle assure un freinage en douceur.
  • Une sonnette est intégrée au guidon, aucun câble n’est apparent pour éviter les manipulations et le vandalisme. Une double béquille renforcée permet de s’assurer de la stabilité du stationnement.

Tarifs :

  • Standard : 1,00 € par déblocage + 0,15 € / min de trajet

Tarifs et spécificités du vélo à assistance électrique double Pony

 

  • 500 Double Pony seront déployés fin août, une offre qui sera progressivement renforcée pour atteindre jusqu’à 1 000 véhicules par la suite.
  • Bridé à 25 km/h, le Double Pony pèse 28 kilos. Il est équipé de deux batteries amovibles nouvelle génération pour une autonomie renforcée de 90 km et d’un moteur de 250 watts qui permet de moduler la puissance pour avaler tous les dénivelés et transporter jusqu’à 250 kg de charge.
  • Disposant d’un siège passager homologué en mousse rembourré ainsi que de cale-pieds et de poignées pour le passager, il est également équipé d’un module GPS et d’un système antivol intégré au frein.

Tarifs :

  • Standard : 1 € pour déverrouiller et 0,19 € par minute d’utilisation (pas de coût d’inscription).

Comment louer une trottinette ou un vélo électrique

  1. Je télécharge l’application de l’opérateur TIER Mobility et/ou Pony sur mon smartphone.
  2. Je crée un compte.
  3. À l’aide d’une carte dynamique, je localise le véhicule dans la station la plus proche de moi.
  4. Je me rends à la station de mon choix, reconnaissable au marquage au sol.
  5. Je déverrouille mon véhicule à l’aide d’un QR code.
  6. J’effectue mon déplacement puis je gare le véhicule dans l’une des stations dédiées.