Alimentation : les associations étudiantes au secours des étudiants les plus précaires

Publiée le 15 avril 2020

Le Crous Grenoble Alpes, la Banque alimentaire et l’association étudiante InterAsso distribuent chaque semaine plus d’une tonne et demie de denrées alimentaires aux étudiants les plus précaires confinés dans leur résidence.

Le Crous Grenoble Alpes, la Banque alimentaire et l’association étudiante InterAsso distribuent chaque semaine plus d’une tonne et demie de denrées alimentaires aux étudiants les plus précaires confinés dans leur résidence.

Comme la plupart d’entre nous, quelque 2000 étudiants vivent actuellement confinés dans leur résidence universitaire, dont de nombreux étudiants étrangers qui n’ont pas pu rentrer chez eux. Un confinement dans des chambres souvent exiguës, du fait de l’étroitesse des logements universitaires, auquel vient s’ajouter pour certain une précarité financière, que l'impossibilité de sortir pour aller travailler aggrave encore.

Sans travail

« Avant la crise sanitaire, beaucoup de ces étudiants vivaient de petits boulots, d’intérim, de petites sommes d’argent dégotées ici ou là ou encore de certaines aides alimentaires comme l’épicerie solidaire étudiante Agorae qui a malheureusement dû fermer compte tenu des circonstances », explique Vincent Chabas, directeur de la restauration au Crous Grenoble Alpes. « Le confinement imposé ne leur permet plus de travailler et ils ne sont pas éligibles au chômage partiel, donc ils se retrouvent aujourd’hui dans une précarité qu’ils n’avaient pas vue venir ».

Deux livraisons de denrées par semaine

Afin de pallier leur détresse, la Banque alimentaire, en lien avec le Crous et l’association étudiante InterAsso, ont décidé de prendre le taureau par les cornes et propose depuis quelques jours deux livraisons par semaine pour un total d’1,5 tonne de denrées distribuées. Chaque mardi à 11 heures, InterAsso subvient aux besoins des résidences universitaires les plus éloignées du campus, au Rabot, au Village Olympique ou encore à la Maison des étudiants de Grenoble… Une livraison similaire est effectuée tous les jeudis de midi à 13h par le Crous au sein de son restaurant universitaire « Intermezzo » situé sur le campus.

Des produits "plaisirs"

Pour l’instant, l’objectif du Crous est de parvenir à livrer quelque 600 paniers par semaine dans lesquels les bénéficiaires peuvent retrouver « des denrées de bases (pate, riz, fruits et légumes) mais aussi des produits frais (viande, laitage et fromage) et des produits « plaisirs » (chocolat, etc.) ». Et le directeur, de préciser : « Les besoins sont là, lors de notre dernière livraison au restaurant universitaire, tout est parti en un clin d’oeil. »

Les étudiants non boursiers aussi

En plus de ces livraisons, l’association InterAsso, en lien avec la Banque alimentaire mais aussi des producteurs locaux qui voudront bien jouer le jeu, travaille par ailleurs à la mise en place exceptionnelle de livraisons pour les étudiants dans le besoin qui ne seraient pas logés dans les résidences du Crous. « Tous les étudiants qui en ont besoin peuvent contacter InterAsso via Facebook ou par mail (mesdroits@interasso.fr) afin d'obtenir un panier de denrées », insiste à son tour Camille Davai, bénévole de l’association. « Ils peuvent aussi nous contacter pour toutes autres questions liées notamment à une inquiétude vis à vis de la crise sanitaire, leur emploi, leur logement, leur stage ou encore leurs examens ».