A480/Rondeau : le point sur les travaux

Les travaux de l'échangeur du Rondeau

Publié le

Dans quelques semaines, il sera désormais possible de circuler sur la troisième voie de l’A480 entre le pont des Martyrs à Grenoble et l'échangeur du Rondeau. Une première étape-clé du vaste projet de réaménagement de l’A480/Rondeau.

L'essentiel à retenir

  • Ouverture d’une troisième voie de circulation entre le pont des Martyrs à Grenoble et le Rondeau
  • Echangeur du Rondeau : objectif de fluidifier la circulation en séparant les différents flux et réalisation d'une passerelle piétons/cyclistes
  • Fin du réaménagement courant 2024
  • Le projet A480/Rondeau est l’un des plus importants du territoire depuis plus de 10 ans
  • Un projet écologique
  • 24,4 M€ supplémentaires vont être mobilisés pour compléter les 80 M€ initiaux dédiés à la réalisation du projet

C’est un chantier colossal qui se poursuit sous les yeux des métropolitains et des 100 000 véhicules empruntant chaque jour l’A480. Celui-ci va franchir une étape importante après le week-end du 14 juillet : l’ouverture d’une troisième voie de circulation entre le pont des Martyrs à Grenoble et le Rondeau. La partie Nord de cette troisième voie (située entre le pont des Martyrs et Saint-Egrève) sera quant à elle ouverte à l’automne. Ces travaux sont portés par AREA.

Zoom sur l’échangeur du Rondeau

Du côté de l’échangeur du Rondeau – dont la conception et la complexité des croisements de circulations lui ont valu son appellation de « plat de nouilles » - l’objectif est de fluidifier la circulation en séparant les différents flux. Une tranchée couverte de 290 m sera créée afin d’accueillir les automobilistes de la RN87 (Rocade Sud) et de nouvelles voiries latérales recevront les flux de transit locaux (comme ceux de la RD6 en direction de Seyssins ou de la zone Technisud). Ces voies parallèles sont actuellement en cours de réalisation et ont nécessité d’allonger trois ponts se trouvant dans cette zone : celui de la voie ferrée, celui de la rue Léon Fournier et celui du cours de la Libération.

Afin de réaliser cette tranchée couverte, trois parois verticales en béton armé de 12 à 15 m de profondeur sont en cours de réalisation. Elles supporteront la dalle en surface qui accueillera notamment des aménagements urbains, des plantations, des traversées piétons et cycles…

Parmi les autres réalisations, une passerelle piétons/cycles de 224 mètres sera construite afin de franchir l’A480, et la bretelle d’accès à la RN87 depuis l’A480 en provenance de Grenoble sera doublée. L’ensemble des travaux sont réalisés avec un maintien de 2x2 voies sur la RN87 durant la journée. L’axe sera coupé quelques nuits pour, entre autres, le basculement des voies permettant de libérer les zones de travail.

Le réaménagement du Rondeau devrait se terminer courant 2024.

Sur cette image de synthèse réalisée dans l'axe de la Rocade Sud en direction de Seyssins, on observe au premier plan, le Cours de la Libération et du Général de Gaulle requalifié. Au second plan, la tranchée couverte de la Rocade Sud permet de séparer le

 

Un financement complémentaire de 24,4 M€

« 6 depuis des décennies », précise Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropole. « Il est attendu de longue date et va permettre de fluidifier la circulation et de diminuer les temps de trajets des automobilistes ». À la suite de ce réaménagement et selon les estimations, il faudra compter 12 min pour relier Saint-Egrève à Claix, contre 35 min auparavant.

« Même si mes propos peuvent paraître provocateurs, c’est un projet écologique car il va permettre de décongestionner les cœurs de villes et intègre également des murs anti-bruit, une voie de covoiturage, la récupération des eaux de ruissellement, une tranchée couverte, l’enfouissement d’une ligne à haute tension et la plantation de 50 000 arbres sur 10 hectares… ».

Initialement inscrite au contrat de plan État Région (CPER) 2015-2020 pour un montant de 80 M€ répartis entre l’État (34,5 M€), Grenoble Alpes Métropole (22,75 M€), le Département de l’Isère (16,75 M€) et la Région Auvergne-Rhône-Alpes (6 M€), l’opération a dû être réévaluée. Ceci, en raison de révisions des prix liées au contexte international actuel mais aussi des résultats des études opérationnelles et des procédures environnementales, des contraintes réglementaires sur les ouvrages souterrains et de la qualité des aménagements paysagers et des continuités cyclables demandées.

Ainsi, 24,4 M€ supplémentaires vont être mobilisés. L’État apportant un supplément de 14,19M€, la Métropole de 5,88 M€ et le Département de 4,33 M€ (cet accord sera soumis prochainement au vote des différentes assemblées délibératives).

Les élus et partenaires du projet lors de la visite de chantier de l’échangeur du Rondeau jeudi 30 juin 2022
Les élus et partenaires du projet lors de la visite de chantier de l’échangeur du Rondeau jeudi 30 juin 2022

Le chantier du Rondeau en bref

  • 1,5 km de zone de travaux
  • 2100 m de parois moulées
  • 47 000 m3 de terrassement
  • Deux ouvrages d’envergure : une tranchée couverte de 290 et une passerelle de 224m
  • Maitre d’ouvrage : DREAL Auvergne-Rhône-Alpes
  • Maitre d’œuvre : DIR Centre-Est Chambéry

Plus d'infos sur le projet et les travaux :

www.A480rondeau.fr

Cela pourrait vous interesser

Transport ferroviaire : le projet de RER de l'aire grenobloise sur les rails

Suite à l’annonce d’Emmanuel Macron de soutenir la création de...

Actualité

Près de 200 logements rénovés à la Villeneuve

Nouvelle étape dans la réhabilitation du quartier de la...

Actualité

Alimentation : la Métropole soutient l'installation d'agriculteurs à Meylan

Afin de soutenir l'agriculture locale et la consommation de...

Actualité