Louez + facile, une solution solidaire clé en main

Publiée le 26 octobre 2021

Le dispositif Louez + facile permet aux propriétaires de louer leur logement à des ménages aux revenus modestes en échange d’avantages fiscaux, de primes et de garanties contre les impayés.

Le dispositif Louez + facile propose aux propriétaires une gestion déléguée et sécurisée.
Le dispositif Louez + facile propose aux propriétaires une gestion déléguée et sécurisée. : Grenoble Alpes Métropole / Lucas Frangella
Le dispositif Louez + facile propose aux propriétaires une gestion déléguée et sécurisée.

Lutter contre le mal-logement et préserver les intérêts des propriétaires immobiliers : c'est l'intérêt du dispositif Louer + facile, financé par la Métropole grenobloise, l’État et le Département de l’Isère. Comment ça marche ? Les propriétaires confient la gestion de leurs logements à une agence immobilière à vocation sociale qui les louent à des ménages aux revenus modestes. C’est l’association Un Toit Pour Tous, via son agence immobilière à vocation sociale Territoires, qui a été choisi par les partenaires pour mettre en location les logements et servir d’intermédiaire entre les propriétaires et les locataires.

En échange d’un loyer abordable, les propriétaires peuvent bénéficier d’une déduction fiscale de 85% des revenus locatifs, d’une prime comprise entre 1000 et 9000 euros de la Métropole, d’une 2e prime de 1000 euros de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) et même d’une 3e prime de « sortie de vacance » de 2000 euros versée, là encore, par la Métropole. Grâce au travail de l’association Un Toit pour Tous, les propriétaires bénéficient aussi d’une gestion locative adaptée qui garantie le versement des loyers mais aussi la remise en état du logement en cas de dégradation.

300 logements d'ici 2023

« Cette solution permet de lutter contre le mal-logement mais aussi contre la vacance locative dans le parc privé, indique Nicolas Beron-Perez, vice-président de Grenoble Alpes Métropole chargé du logement. Tout le monde y trouve son compte : les propriétaires qui sont sécurisés et les locataires qui trouvent un logement à loyer modeste ». Juliette Beregi, sous-préfète de l’Isère déléguée à la ville, ajoute : « Les collectivités locales sont également gagnantes puisque cela permet d’augmenter le nombre de logements sociaux sans avoir à les construire ». Le dispositif permet en effet de contribuer aux objectifs de la loi SRU qui fixe aux communes un taux de logements locatifs sociaux de 20% du parc des résidences.

La Métropole et l’État se sont fixés un objectif d’environ 300 logements privés loués grâce au dispositif Louez + facile d’ici 2023.

Christophe Charles, vice-président du Conseil départemental de l'Isère, Nicolas Beron-Perez, vice-président de Grenoble Alpes Métropole et Juliette Beregi, sous-préfète déléguée à la ville.
Christophe Charles, vice-président du Conseil départemental de l'Isère, Nicolas Beron-Perez, vice-président de Grenoble Alpes Métropole et Juliette Beregi, sous-préfète déléguée à la ville. : Grenoble Alpes Métropole
Christophe Charles, vice-président du Conseil départemental de l'Isère, Nicolas Beron-Perez, vice-président de Grenoble Alpes Métropole et Juliette Beregi, sous-préfète déléguée à la ville.