Hydrogène : la société HRS en pleine expansion

Publiée le 21 mars 2021

Implantée à Champ-sur-Drac, la société Hydrogen-Refueling-Solutions (HRS), spécialisée dans la création de stations à Hydrogène, ouvrira prochainement un second site sur l'espace économique métropolitain du Saut du Moine à Champagnier, sur un terrain de 2,6 hectares cédé par la Métropole.

Implantée à Champ-sur-Drac, la société Hydrogen-Refueling-Solutions (HRS), spécialisée dans la création de station à Hydrogène, ouvrira prochainement un second site sur la Zac du Saut du Moine à Champagnier, sur une terrain de 2,6 hectares cédé par la Mé

Le territoire grenoblois accueille la plupart des acteurs nationaux de la filière hydrogène, de la recherche et développement, à la fabrication et conception des stations hydrogène, en passant par leur implantation. Vendredi dernier, le président de la Métropole, Christophe Ferrari, rendait visite à l'entreprise HRS, l'une de ces entreprises phares de notre agglomération qui doivent permettre à notre territoire de se positionner de manière avantageuse dans la course aux alternatives à la mobilité carbone, plus respectueuses de l'environnement.

Un marché en pleine expansion

Concepteur et fabriquant européen de stations de ravitaillement en hydrogène, utilisables par tous types de véhicules à pile à combustible, HRS est installée depuis 2004 sur la commune de Champ-sur-Drac. Elle est dotée d’une capacité de production en série permettant d’assembler jusqu’à 60 unités par an, grâce à une trentaine de salariés. Portée par un marché en pleine expansion et une récente capitalisation boursière, HRS a décidé de poursuivre son développement en construisant un deuxième site de production sur la Zac du Saut du Moine à Champagnier, sur un terrain cédé par la Métropole.

Il comportera notamment une nouvelle unité de production, une station de ravitaillement accessible au grand public et un centre de recherche et développement. Une centaine de salariés y sera attendue à termes. « Nous avons construit 34 stations à hydrogène en 10 ans qui sont présentes en Europe et en Amérique, et nous venons de lever 75 millions d'euros », précise Philippe Bottu, directeur général délégué d'HRS. « Notre objectif aujourd'hui est de devenir leader du ravitaillement à haute capacité avec 100 stations d'ici 2025

HRS retenue pour le projet Zero Emission Valley

Des compétences précieuses qui ont séduit Thierry Raevel, président d’Hympulsion, qui porte pour la Région le projet Zero Emission Valley dont l'objectif est, d'ici 2023, de déployer sur le territoire auralpin 20 stations de distribution d'hydrogène, 3 électrolyseurs et une flotte de 1200 véhicules légers à destination des professionnels. Comme les start-up McPhy et Atawey, HRS a été retenue par Hympulsion pour un contrat cadre de 14 stations sur les 20 attendues, dont deux stations seront installées sur la Métropole grenobloise.

« En 2017, nous étions une petite équipe avec l'ambition de décarboner le territoire, d'améliorer la qualité de l'air de nos vallées et de créer des emplois », s'est exprimé sur place Thierry Raevel. « Aujourd'hui, ce projet est en passe d'arriver, on installe des stations à hydrogène et des véhicules. Tout ceci ne peut être possible qu'ici car c'est ici que ce concentre la plupart des acteurs de l’hydrogène et parce que c'est ici que tout à commencé. Nous avons besoin d'entreprises comme HRS pour le devenir de cette filière et nous sommes prêts à installer les stations d'HRS sur la Métropole de Grenoble ».

« Des emplois dans le sud de notre territoire »

« Je souhaite féliciter HRS pour leur travail, leur audace, leur vision et leur capacité à donner un sens concret à l'amélioration de la qualité de l'air, à l’amélioration du bilan carbone de la mobilité et pour leur contribution à la croissance des emplois dans le sud de notre territoire », a remercié Christophe Ferrari. « Car on ne pourra pas amener nos concitoyens à des changements de pratiques si le geste quotidien n'est pas un geste aussi simple que celui que l'on connaît lorsque l'on fait son plein avec les énergies carbonées ».

La filière hydrogène française carbure à la région Aura

L’écosystème régional regroupe 80% des acteurs nationaux de la filière hydrogène dont la plupart sont implantés à Grenoble : de la recherche avec le CEA Liten, à la production d’hydrogène avec Air Liquide, en passant par les dispositifs de distribution avec HRS et McPhy. Cet écosystème a vu naitre et accueille des start-ups et PME en croissance : McPhy, HRS (ex TSM), Symbio, Sylfen, etc.

Le cadre de recherche et d’innovation bénéficie également des sources importantes d’hydrogène fatal produit dans le cadre des process industriels d’acteurs locaux (Vencorex, Air Liquide, VICAT). Dans la région grenobloise, la filière hydrogène représente environ 1200 emplois industriels et 70 emplois de recherche principalement au CEA Liten.