La réhabilitation de l’Arlequin se poursuit

Publiée le 1 février 2021

Plus de 580 logements, sociaux et privés, vont être réhabilités à l’Arlequin (Villeneuve de Grenoble). Ces rénovations permettront de diviser par deux la facture du chauffage des propriétaires.

L'Arlequin à Grenoble.
L'Arlequin à Grenoble. : Grenoble Alpes Métropole

586 logements de l’Arlequin à la Villeneuve de Grenoble seront bientôt rénovés. Cette opération, qui concerne 236 logements sociaux et 350 logements privés, fait partie de la seconde phase du programme de réhabilitation des Villeneuves de Grenoble et d’Échirolles mis en place par l’État, les collectivités locales (Grenoble Alpes Métropole, Ville de Grenoble, le Département de l’Isère), l’Agence nationale de l’habitat, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine, les syndicats de copropriétaires, les bailleurs sociaux Actis et Société dauphinoise pour l’habitat et enfin, le groupe Procivis Alpes Dauphiné.

Au total, 45,5 millions d’euros vont être investis pour diminuer la consommation énergétique des bâtiments et diviser par deux les charges de chauffage des propriétaires. « Les logements passeront ainsi d’une étiquette énergie D voire E à une étiquette énergie B », a souligné Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropole. La réhabilitation permettra également d’améliorer le dispositif de sécurité incendie des bâtiments avec des montées supplémentaires dans les immeubles. Enfin, certaines parties communes (halls d’entrée, montées et coursives…) seront rénovées pour améliorer le cadre de vie des habitants. La Métropole de Grenoble pilote l'ensemble de ces travaux au titre de sa compétence sur le logement.

Le programme de réhabilitation des Villeneuves (Grenoble et Échirolles) a été lancé en 2013. Plus de 190 millions d’euros sont mobilisés, dont 94,2 millions d’euros pour l’habitat public et 35,2 millions d’euros sur l’habitat privé, pour réhabiliter près de 1300 logements sociaux et 350 logements privés. Avec pour objectif de transformer durablement ces quartiers en renforçant leur attractivité et en améliorant le cadre de vie. Les Villeneuves ont vocation à devenir le premier écoquartier populaire de France. Ce programme de réhabilitation des Villeneuves s’inscrit dans le grand projet GrandAlpe, un vaste programme d'aménagement urbain lancé par la Métropole, les villes de Grenoble, d'Échirolles et Eybens.

• Les 5 copropriétés concernées par le plan de sauvegarde de l’Arlequin
• Les 5 copropriétés concernées par le plan de sauvegarde de l’Arlequin