C'est gagné ! Grenoble est Capitale verte européenne 2022 !

Publiée le 8 octobre 2020

Avec de très bons scores sur les douze thématiques examinées par la Commission Européenne, Grenoble a été désignée comme lauréate du titre de Capitale Verte Européenne 2022 ! Le jury qui s'est déroulé le 8 octobre a départagé qui de Grenoble, Turin, Dijon ou Tallinn serait l'ambassadrice des transitions en 2022.

L'affiche capitale verte européenne
L'affiche capitale verte européenne : DR

Lancée en 2008 par la Commission Européenne, le titre de Capitale verte européenne est attribué chaque année aux villes qui remplissent des objectifs ambitieux en matière d'environnement, de développement durable et pouvant agir comme modèle pour entraîner d'autres villes dans leur sillage. Le titre est attribué pour une année au cours de laquelle l'Europe fait du territoire élu un ambassadeur au niveau national et européen.

Chaque année, les villes candidates sont évaluées sur la base d'un dossier et après un passage devant un jury. Concrètement, les dossiers s’appuient sur douze indicateurs : atténuation du changement climatique, adaptation au changement climatique, mobilité urbaine durable, utilisation durable des sols, nature et biodiversité, qualité de l’air, bruit, déchets, eau, croissance verte et éco-innovation, performance énergétique, gouvernance. A en croire le tableau ci-dessous, Grenoble avait toutes ses chances !

DR
Renforcer l’attractivité du territoire

Pour l’année 2022, il y avait 18 villes candidates. La ville de Grenoble a remis son dossier de candidature en octobre 2019. Le 18 novembre 2019, elle a été acceptée parmi les villes candidates. Et le 12 mai 2020, elle a été désignée finaliste avec de très bons scores sur les douze thématiques examinées par la Commission Européenne. Le jury s'est enfin réuni ce jeudi 8 octobre pour désigner Grenoble, Capitale verte européenne 2022.

Une seule ville française a déjà reçu ce titre : Nantes en 2013. Cette année, c'est Lisbonne la Capitale verte et en 2021, ce sera au tour de Lahti, en Finlande. Pour l'année 2022, il restait quatre finalistes : Grenoble, Dijon, Turin et Tallinn. « Le titre de Capitale verte européenne est une véritable opportunité pour renforcer l'attractivité du territoire, souligne la Ville de Grenoble sur son site. Mais surtout pour accélérer les transitions et aller plus loin vers la résilience de notre territoire alpin, là où le réchauffement climatique va deux fois plus vite qu'ailleurs ».

Grenoble Alpes Métropole / Lucas Frangella