Boutique éphémère Pop'up République : les artisans témoignent

Publiée le 9 septembre 2020

Depuis mars 2020, les artisans-créateurs de l’association “C’est fait ici” occupent le local éphémère “Pop’up" au 10, rue de la République : plus de 100 m2 avantageusement exploitables en plein cœur de Grenoble… Rencontres.

Depuis mars 2020, les artisans-créateurs de l’association “C’est fait ici” occupent le local éphémère “Pop’up République” : plus de 100 m2 avantageusement exploitables en plein cœur de Grenoble… Rencontre.
Bijoutiers, potiers, illustratrices, feutrière, ébéniste, créatrice textile... aujourd'hui, quelque 18 créateurs se partagent la boutique Pop'up, au 10 rue de la République.

Ils devaient s'y installer pour 4 mois, entre mars et juillet dernier. Mais, Covid oblige, ils ont bénéficié d’un report jusqu’au 15 septembre prochain. Sur la quarantaine d’artisans que compte l’association “C’est fait ici” - dont l’objectif est de promouvoir l’artisanat local -, 18 ont fait le choix de candidater à l’appel à projets de la Métropole pour partager un espace commun au centre de Grenoble afin de donner de la visibilité à leurs créations.

Conforter l’attractivité du cœur de la métropole

La boutique éphémère propose plus de 100 m2 exploitables pour une occupation temporaire comprise entre 3 et 6 mois.

Bijoutier, potiers, illustratrices, feutrière, ébéniste, créatrice textile… tous ont donc essuyé les plâtres de ce nouveau concept de magasin éphémère, proposé par la Métropole et la Ville de Grenoble pour « conforter l’attractivité du cœur de la métropole ». Cela, en donnant l’opportunité à ces artisans « de tester leurs produits dans un local peu onéreux et sur une période allant de 3 à 6 mois maximum »… Avant une éventuelle installation future, dans des locaux classiques.

"Faire découvrir aux clients nos créations sur le long terme"

« D’habitude, on travaille sur les marchés de Noël, les marchés de créateurs ou encore sur le salon Artisa », explique la bijoutière Hélène Letellier. « Le fait d’occuper un local comme celui-ci nous permet de faire découvrir aux clients nos créations sur le long terme et non pas seulement sur un événement d’une seule journée. Les gens passent, ils essayent, ils reviennent, ils se font conseiller… Et puis comme on est 18 à partager les lieux, on fonctionne en roulement pour tenir la boutique, ce qui nous laisse du temps pour se consacrer à nos créations ».

Un loyer très accessible...

Au final, avec un loyer « très accessible d’un peu moins de 100 euros par mois », les artisans peuvent tester leur activité sans prendre de risque. « Malgré la crise sanitaire qui nous a bien secoués financièrement, on est très conscients de notre chance », reconnaît la bijoutière. « Les bénéfices que j’ai pu réaliser ici m’ont permis de bien compenser les pertes imputables à la période de confinement et aux annulations d’événements commerciaux. Cette expérience m’a convaincu du bien-fondé de l’idée d’ouvrir une boutique collective à Grenoble… On la voudrait tout de suite ! ».

"Cela m'a permis de tester mes produits sans risque financier"

De son côté, la potière Sylvie Chauvin-Droze, n’a pas vécu une période aussi porteuse que celle de sa colocataire, mais elle relativise : « Nous sommes trois potiers dans le Pop’up et je suis la seule pour qui les ventes ont été moyennes. Mais cela m’a permis de tester mes produits sans risque financier et de réfléchir à la gamme de poteries que j'ai présentée et qui fonctionne par ailleurs très bien sur les salons spécialisés ou à Paris, où se trouvent les connaisseurs. Donc si c’était à refaire, je proposerais une autre collection, certainement plus grand publique. Au final, je pense que ce magasin est un très bon concept, pour nous, potiers, car cela nous permet de démocratiser l’art de la table. Si ça n’a pas très bien marché pour moi, je fais quand même partie de ceux de notre association qui souhaitent ouvrir et partager prochainement une boutique au cœur de Grenoble ».

Un concept store pour futurs et jeunes parents dès le 18 septembre

A compter du 18 septembre, un nouveau collectif baptisé “Pop Up” (comme le nom de la boutique) intégrera les lieux jusqu'à fin décembre. La boutique éphémère prendra alors les airs d’un concept store pour futurs et jeunes parents, qui proposera des pièces uniques pour les tout-petits. « Nous souhaitons offrir aux familles et aux personnes en recherche de cadeaux, une alternative aux produits des grandes chaînes en mettant en valeur les savoir-faire de notre région », promet le collectif. « Notre concept store offrira à des prix justes et accessibles, une large sélection de produits fabriqués à la main et à moins de 100 km de Grenoble ».

Enfin, ce nouveau collectif proposera également des animations conduites par des professionnels et à destination des jeunes parents et des enfants en bas-âge : yoga parents-enfants, massage bébé, atelier de portage, tissage macramé, atelier couture et broderie moderne...

Candidatez vous aussi !

Vous êtes un artisan, un créateur, un producteur, ou un collectif ? Vous souhaitez vous aussi tester et donner de la visibilité à votre savoir-faire en occupant la boutique Pop’Up République en plein cœur de Grenoble ? Candidatez à l’appel à projets “Location éphémère du local Pop’up République” pour intégrer la boutique en janvier 2021. Candidature à envoyer avant le 9 octobre 2020 à 16 h.