Adopter les bonnes pratiques du chauffage au bois

Entretien régulier, bois sec et de qualité, allumage par le haut : adoptez les bonnes pratiques du chauffage au bois pour moins polluer et obtenir un meilleur rendement.

L'essentiel à retenir

J’entretiens régulièrement mon appareil

  • J’entretien régulièrement mon poêle, ma chaudière bois ou bien ma cheminée et je fais ramoner mon installation par un professionnel pour une plus grande performance, plus de sécurité et moins de pollution.
  • Le ramonage est obligatoire 2 fois par an dans la métropole !

J’utilise un combustible sec et de qualité

  • J’utilise uniquement du bois sec, stocké à l’abri, ventilé et isolé du sol ; un bois est considéré comme sec au bout de 18 mois de séchage.
  • Un bois bien séché c’est :
    • Plus de chaleur produite et donc plus de confort.
    • Moins de bois consommé pour se chauffer et donc plus d’économies.
    • Un allumage plus facile et sans fumée.
    • Un appareil et un conduit qui s’encrassent moins vite.
    • Une meilleure combustion et donc moins de pollution dans l’atmosphère.

J’allume le feu par le haut

  • Contrairement aux idées reçues, mieux vaut allumer le feu par le haut :
    • Je dépose en premier les bûches.
    • Je dispose le petit bois par-dessus.
    • J’allume en m’aidant d’un allume-feu naturel (laine de bois ou bien rondelle de bûche densifiée).
  • Les fumées générées par la combustion sont captées et consumées par les flammes qui les surplombent.
  • Allumer le feu par le haut permet de :
    • Polluer moins.
    • Allumer plus rapidement.
    • Consommer moins de bois que la méthode classique.

Je maintiens un bon niveau de combustion

  • Il faut que les flammes soient assez vives, sans être aspirées par le conduit de fumées.
  • Pour cela, je règle le tirage de mon appareil c’est-à-dire l’aspiration d’air dans le conduit.
  • En ouvrant d’avantage si :
    • Le bois brule mal,
    • Une fumée épaisse se dégage,
    • La vitre s’encrasse rapidement.
  • En réduisant le tirage si :
    • Les flammes sont aspirées dans le conduit,
    • La température est trop élevée,
    • L’appareil consomme trop.

Aidez-nous à améliorer notre site

Êtes-vous satisfait du contenu de cette page ?

* Champs obligatoires


Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Cela peut vous intéresser

Remplacer ma cheminée ou mon poêle avec la Prime Air Bois

Grenoble-Alpes Métropole vous aide à renouveler votre appareil...

Les indices de qualité de l'air

Quels sont les principaux polluants ? Quelles sont les sources...

Le territoire vu de la Bastille

Ouverture d’une nouvelle station électrique, GNV et BioGNV

Situé au Marché d'intérêt national et opérée par Engie, elle a...

Actualité