Grandalpe

GrandAlpe est un projet d'aménagement et de rénovation majeur visant à métamorphoser un secteur de 400 hectares au sud de l’agglomération, entre Grenoble, Echirolles et Eybens. Mobilités douces et décarbonées, activités économiques diversifiées, espaces publics accueillants et arborés, qualité des logements… GrandAlpe s'impose comme un territoire d’avenir, emblématique de ce que sera la ville résiliente et attractive de demain.

Un secteur clé sur le territoire métropolitain

  • Le territoire de GrandAlpe représente 400 hectares, situés au centre de la métropole sur les communes de Grenoble, Echirolles et Eybens. Il rassemble 30 000 habitants et 40 000 emplois.
  • Il est l’un des secteurs clés d’aménagement de la métropole, avec les secteurs de la "polarité nord-ouest" (Grenoble, Fontaine, Sassenage et Saint-Martin-le-Vinoux) et de la "polarité nord-est" (Grenoble, La Tronche, Saint-Martin-d'Hères, Meylan et Gières).
  • Projet  d’intérêt métropolitain, il est piloté par Grenoble Alpes Métropole.

Un territoire d'avenir

Le secteur recouvert par GrandAlpe est marqué par une urbanisation dense et dédiée à l'automobile, héritée du développement rapide de l'agglomération dans les années 60 et 70 (notamment à l’occasion des Jeux Olympiques de 1968).  

Malgré un caractère très urbain aujourd'hui stigmatisé, il possède de nombreux atouts qui  permettent de le projeter dans un avenir  radicalement différent :

  • 70 hectares d’espaces verts, dont le plus grand parc de la Métropole (parc Jean Verlhac)
  • Des équipements commerciaux et de loisirs rayonnant à l’échelle de la métropole et au-delà : Grand’Place, Alpexpo, Summum, patinoire Polesud, piscine des Dauphins…
  • De grandes entreprises nationales et internationales qui s’y implantent et s'y développent : Artelia, Atos, Caterpillar, General Electric, Hewlett Packard ou Schneider (Atos y a lancé en 2022 son laboratoire de recherche européen en intelligence artificielle)
  • Plusieurs établissements d’enseignement supérieur : Centre hospitalier universitaire Sud (CHU Grenoble Alpes), école d’architecture (Ensag), Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine (IUGA), Institut des Métiers et des Techniques (IMT), Institut de la Communication et des Médias (ICM)...
  • Des mobilités aisées :  connexion directe avec la rocade sud, tramway, deux pôles d’échanges au fort potentiel (Grand’Place et gare d’Échirolles)…
  • De nombreux terrains fonciers encore disponibles ou amenés à se transformer

Les projets déjà engagés

  • Démolition de l'autopont entre Grand'Place et Carrefour
  • Extension du centre commercial Grand’Place 
  • Réaménagement du cours de l’Europe
  • Déconstruction de la grande halle Allibert, prélude à la création d’un nouveau quartier d’activités
  • Emergence du nouveau quartier de la gare d’Échirolles (projet Connexions), avec la réalisation du siège d’Artelia et du campus Atos
  • Aménagement de l’écoquartier du Val à Eybens.

Les axes de développement du projet

  • Les solidarités et le vivre ensemble
    - Mixer les activités et les fonctions urbaines
    - Offrir un cadre de vie de qualité, apaisé et sécurisé
    - Créer une dynamique avec les établissements scolaires et d’enseignement
    - Penser à la santé publique : limiter l’exposition des populations aux nuisances du trafic (qualité de l’air et bruit), à la canicule, favoriser l’activité physique et le lien social
  • L’environnement 
    - Montrer une exemplarité environnementale des réalisations
    - Conforter la place de la nature en ville
    - Axer la transition vers une ville sans énergies fossiles

  • Le renforcement d’un pôle économique majeur
    - Valoriser les sites en mutation
    - Promouvoir les filières « ville de demain » et numérique
    - Connecter les sites économiques aux grands équipements publics, aux commerces et à la restauration, aux systèmes de transport et à des espaces publics de qualité
    - Conforter Alpexpo comme un lieu incontournable du tourisme d’affaire

  • Développer les mobilités pour renforcer le rôle de porte d’entrée dans la métropole
    - Créer un RER métropolitain desservant la gare d’Echirolles
    - Réfléchir aux espaces publics autour de la gare, aux traversées de la rocade

Les principes de GrandAlpe

Pour mettre en œuvre ces objectifs, le projet de territoire de GrandAlpe s’appuie sur 4 principes : 

  • Penser le projet avec les habitants,
  • Concrétiser la « ville parc »,
  • Donner au territoire une nouvelle attractivité, grâce à la qualité des espaces publics et des bâtiments,
  • Animer une synergie et un partenariat au sein d’une communauté d’acteurs. Le Projet Partenarial d’Aménagement (PPA) mobilise aujourd’hui les collectivités partenaires, et un Comité partenarial est organisé pour réunir l’ensemble des acteurs publics et privés du territoire.