Cœurs de ville, cœurs de métropole

Rendre les centres-villes de l’agglomération plus accessibles, plus agréables à vivre, avec des déplacements apaisés et une vie commerciale dynamique... C'est l’objectif de la démarche "Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole (CVCM)", lancée par Grenoble-Alpes Métropole.

©Grenoble-Alpes Métropole / Guillaume Rossetti

Une démarche globale

"Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole" est une démarche initiée par la Métropole grenobloise pour améliorer et développer chacun des pôles de vie du territoire. Qu’elles soient urbaines, péri-urbaines, rurales ou montagnardes, la démarche vise l'ensemble des 49 communes de la Métropole. Parmi les premières communes qui vont bénéficier de cette politique d’amélioration globale de la qualité de vie, la ville de Grenoble bien sûr, mais aussi le Fontanil-Cornillon, le Pont-de-Claix ou encore Meylan. Et des études sont déjà en cours à Poisat, Venon, Saint-Georges-de-Commiers, Sarcenas, Corenc et Domène...

Cette démarche "Coeurs de Ville/Village, Coeurs de Métropole" intègre toutes les dimensions urbaines : amélioration de la qualité des espaces publics, soutien aux commerces et à l’artisanat, développement des transports en commun et des mobilités douces.

Elle s’appuie en outre sur des politiques publiques déjà bien ancrées sur le territoire, à l’instar de "Ville respirable en 5 ans", qui vise à améliorer la qualité de l’air d'ici à 5 ans par des actions soutenues par l'Etat, ou l’initiative "Métropole apaisée" qui va progressivement généraliser la vitesse à 30 km/h dans les rues de l’agglomération, à l'exception de certains axes majeurs qui demeureront à 50 km/h.

Où en est-on ?

Les projets terminés

les projets en cours

Les projets à venir