Le schéma directeur énergie

Pour accélérer la transition énergétique du territoire, la Métropole s’est dotée d’une feuille de route exigeante d’ici à 2030 avec son schéma directeur énergie.

Le Schéma directeur énergie 2030

Mis en œuvre depuis 2017, le Schéma directeur énergies 2030 est un outil de planification de la production, de la distribution et de la consommation des énergies sur le territoire de Grenoble Alpes Métropole.

Les objectifs

  • - 22% de consommations énergétiques
  • + 35% d'énergies renouvelables et de récupération
  • - 30% d'énergies fossiles

Précision : Ces chiffres sont les objectifs entre 2013 et 2030

Trois leviers d'action

  • La rénovation énergétique des bâtiments
Dessin : objectifs 2030 de rénovation des logementsVoir l'image en grand

La Métropole est historiquement très engagée dans la rénovation thermique de l'habitat public et privé avec le dispositif Mur Mur et le soutien à la rénovation thermique des logements sociaux.

Depuis 2018, elle accompagne également les petites et moyennes entreprises (diagnostics gratuits, aides aux commerces, MurMur TPE PME).

Aujourd'hui, la Métropole veut aller plus loin y compris avec les acteurs du secteur tertiaire privé (grandes surfaces, bureaux, hôtels...). Objectif 2030 : -17% de consommation énergétique des bâtiments du tertiaire.

Concernant le secteur privé, la Métropole souhaite s'adresser aux acteurs de l'immobilier d'entreprise pour mettre au point une feuille de route sur la rénovation des bâtiments anciens, qui sont énergivores et peu attractifs.

Concernant le parc public, la Métropole, via l’ALEC, poursuit l'accompagnement des communes dans la mise en œuvre de leur politique de réhabilitation.

  • Développer les énergies renouvelables et de récupération

En 2030, le "mix énergétique" du territoire devra compter 35 % d’énergies renouvelables en plus et 30 % d’énergies fossiles en moins. La Métropole agit déjà à plusieurs titres pour y parvenir, en soutenant l’amélioration des chauffages au bois existants (Prime air bois), les projets d’énergies renouvelables thermiques dans les installations collectives, le développement du photovoltaïque et de la production de biogaz, en densifiant le réseau de chaleur urbain

  • Faire évoluer les réseaux de distribution d’énergie

Propriétaire des réseaux d’électricité, de gaz et de chaleur sur son territoire, la Métropole s’investit dans une politique d’optimisation de ses infrastructures. L’objectif est d’augmenter la capacité de transport d’énergies renouvelables, d’anticiper les futurs besoins notamment en ce qui concerne les véhicules électriques, d’aller vers des réseaux intelligents, d’innover en matière de stockage d’énergie…

Un service public de l’efficacité énergétique

Le Schéma directeur énergies prévoit d’agir en particulier sur la rénovation énergétique des logements : isolation thermique, augmentation de la part des énergies renouvelables, utilisation d’appareils à haute performance environnementale...

Tous les secteurs sont concernés : le bâtiment, le transport, l'industrie, les équipements publics…

Pour accompagner les demandeurs, la Métropole a mis en place un service public de l’efficacité énergétique, géré en grande partie par l’ALEC (Agence locale de l’énergie et du climat).


Aidez-nous à améliorer notre site

Êtes-vous satisfait du contenu de cette page ?

* Champs obligatoires


Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Cela peut vous intéresser

Isoler une copropriété avec Mur Mur

Avec Mur Mur, Grenoble Alpes Métropole aide et accompagne toutes...

Bien choisir mon mode de chauffage

Grâce à l'outil en ligne Thermix, développé par la Métropole,...