Je change de chauffage collectif

Le réseau de chaleur métropolitain consomme 78% d'énergies renouvelables et de récupération. Depuis 2018, les bâtiments situés dans son périmètre doivent obligatoirement s'y raccorder s'ils sont concernés par un projet de rénovation, d'extension ou de remplacement du système de chauffage

Qu'est-ce que le réseau de chaleur ?

Le réseau de chaleur, également appelé "chauffage urbain", est un système qui produit et distribue de l'eau chaude, pour chauffer les logements (dans les radiateurs) et disposer d'eau chaude sanitaire (douche et robinets…). Produite par une ou plusieurs chaufferies, cette eau chaude est livrée, via un réseau de canalisations souterraines, à divers clients : logements, bureaux, bâtiments publics… Elle peut également être utilisée par les industries.

Le réseau de chaleur de la Métropole,  2è réseau le plus important de France, est composé de 5 unités de production et de 177 km de tuyaux qui alimentent 46 000 logements, le campus universitaire, le CHU, le Musée de Grenoble, les centres commerciaux Grand'Place et Caserne de Bonne, et de nombreux autres bâtiments publics ! Il court sous les voies publiques de 7 communes et est exploité, pour le compte de la Métropole, par la Compagnie de chauffage.

En 2021, il consomme 78% d'énergies renouvelables et de récupération, dont près de 30% de bois, notamment grâce à sa chaufferie 100% bois Biomax, inaugurée en 2020.

Qui est concerné par l'obligation de raccordement ?

Le périmètre géographique

Votre bâtiment est soumis à l'obligation de raccordement s'il se situe à la fois :

  • Dans l'une des 7 communes desservies : Échirolles, Eybens, Gières, Grenoble, La Tronche, Le Pont-de-Claix et Saint-Martin-d'Hères.
  • Et dans un rayon d'environ 150 mètres autour du réseau de chaleur (sauf dérogations).

Consulter la carte du réseau de chaleur 

 OU télécharger une carte  : 

La carte générale de la densification du réseau de chaleur sur toute la métropoleVoir l'image en grand

Les bâtiments concernés par l'extension du réseau de chaleur

Les bâtiments suivants, situés dans le périmètre présenté ci-dessus, sont soumis à l'obligation de raccordement au réseau de chaleur :

  • Copropriété remplaçant son chauffage collectif, si la puissance utilisée est supérieure à 100 kW (soit l'équivalent d'une copropriété d'une quinzaine de logements)
  • Bâtiment neuf, dont le permis de construire est déposé après le 1er juillet 2018
  • Bâtiment existant faisant l'objet d'une extension ou d'une surélévation supérieure à 150m2 ou à 30% de la surface existante
  • Bâtiment existant faisant l'objet d'une rénovation énergétique telle que définit par la Règlementation Thermique « Globale », à savoir aujourd’hui si ces trois conditions sont remplies :
    • Le bâtiment fait plus de 1 000 m2
    • Les travaux portent sur les installations de chauffage et d'eau chaude sanitaire
    • Le montant prévisionnel de travaux est supérieur à 25% de la valeur du bâtiment

Comment se raccorder au réseau ?

Pour raccorder votre bâtiment au réseau de chaleur métropolitain, contacter la Compagnie de Chauffage (CCIAG) :

  • Par téléphone au 04 76 33 56 36, du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 14h à 18h
  • Ou par mail à projet.raccordement@cciag.fr

Un devis sera établi, sur la base de la grille tarifaire définie conjointement par Grenoble Alpes Métropole et la Compagnie de Chauffage. Il prendra en compte :

  • Les coûts de raccordement (à la charge des propriétaires du ou des bâtiments concernés) :
    • L'extension du réseau jusqu'à votre bâtiment
    • L'installation de la sous-station (échangeur thermique + équipements annexes) dans le local chaufferie de votre bâtiment
  • Le tarif avec une estimation de vos consommations

À noter : il n'est pas utile de changer le matériel installé dans les parties communes et à l'intérieur des logements (tuyaux, radiateurs, ballons d'eau chaude...).

Quelles sont les dérogations ?

Une dérogation peut être accordée si le propriétaire ou la copropriété prouve l'une des situations suivantes :

  • L'installation est alimentée à plus de 50% (sur l'année) par de la chaleur produite à partir d'énergies renouvelables disponibles localement, mais ne pouvant être exploitées par le réseau.
  • Les caractéristiques techniques de la demande de chaleur sont incompatibles avec celles du réseau.
  • Les délais nécessaires au raccordement ou à la fourniture de chaleur sont incompatibles avec les besoins du bâtiment, sauf si l'exploitant du réseau de chaleur peut proposer une solution temporaire.
  • L'installation dispose d'une solution de chauffage plus avantageuse économiquement (un outil de calcul sera mis en ligne prochainement).

Pour déposer une demande de dérogation, contactez-nous ci-dessous.

Que se passe-t-il si cette obligation n'est pas respectée ?

Une amende de 300 000 € sera délivrée au propriétaire ou à la copropriété en infraction.

Pourquoi la Métropole souhaite encourager le recours au réseau de chaleur ?

Dans le cadre de son schéma directeur énergie 2030, la Métropole affirme sa volonté de produire de la chaleur renouvelable, à travers différents projets, comme la construction de la centrale Biomax, ou la densification du réseau de chaleur métropolitain dont elle est propriétaire.

En effet, le réseau de chaleur est plus écologique que d'autres sources d'énergies comme le gaz, puisqu'il utilise en 2022 près de 80% d'énergies renouvelables et de récupération (essentiellement bois et ordures ménagères).

La Métropole a ainsi engagé une procédure de "classement" du réseau de chaleur visant à contraindre les bâtiments situés à proximité du réseau de chaleur à s'y raccorder à compter de juillet 2018. Ceci devrait représenter 15 à 20 000 logements, soit entre 500 et 1 000 bâtiments. Une première en France à cette échelle.

Quels avantages pour l'usager ?

  • Une énergie moins chère : à ce jour, le coût d'un chauffage issu du réseau de chaleur équivaut en moyenne au coût d'un chauffage au gaz. Mais le gaz va devenir progressivement plus cher.
  • Une énergie plus responsable : le réseau de chaleur métropolitain est alimenté à 78% par des énergies renouvelables et de récupération (valorisation des déchets), avec pour objectif d'atteindre 100% en 2050.

Formulaire de contact

Vos coordonnées

Votre demande

* Champs obligatoires

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 réformée, vous disposez d'un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Afin d'exercer ce droit nous vous invitons à nous contacter.

Infographie

Infographie réseau de chaleur