Je prends les transports en commun

100 % accessible, le réseau de transports en commun de la métropole s’articule autour de 5 lignes de tramway, de près de 50 lignes de bus et dessert les 49 communes métropolitaines.

© Christian Pedrotti

Coronavirus : adaptation du réseau de transports en commun

Pour limiter la propagation du virus, des mesures de prévention sont déployées dans les transports en commun.

  • Port du masque obligatoire dans les transports en commun (y compris sur les lignes scolaires pour les enfants dès 6 ans).
  • À bord des véhicules : des distributeurs de gel hydroalcoolique sont disponibles dans les bus, tram et agences de mobilité.
  • Des zones d’attente sont marquées au sol ; gardez une distance d'au moins un mètre avec les autres usagers, à bord et sur les quais.
  • Les bus et tramways font l’objet d’une désinfection quotidienne par des équipes spécialisées.
  • pour vous éviter de toucher le bouton d’ouverture dans les trams, les portes s’ouvrent automatiquement à chaque station.
  • Le service Flexo+ pour les personnes à mobilité réduite fait l'objet d'un dispositif provisoire.
  • La vente de ticket via titre SMS s'est généralisée. Pour acheter un ticket SMS valable 1 heure, envoyer le mot « 1H » au 93 123 pour le réseau TAG et le mot «1G» pour le réseau Tougo. 

Restez informés sur www.tag.fr et www.mobilites-m.fr

Le réseau

Grâce à ses 5 lignes de tramway (A/B/C/D/E) et ses trois niveaux de lignes de bus (Chrono, Proximo et Flexo), le réseau de transports en commun de la métropole grenobloise assure plus de 300 000 voyages/jour en moyenne soit près de 86 millions de voyages annuels et 17,6 millions de km parcourus.

Tarification

C’est le SMMAG, Syndicat Mixte des Mobilités de l‘Aire Grenobloise (anciennement Syndicat Mixte des Transports en Commun) qui définit chaque année la politique tarifaire applicable sur le réseau TAG.

Plusieurs formules sont proposées en fonction de l’âge et de la situation de chaque voyageur. La "tarification solidaire" permet ainsi de prendre en compte le niveau de ressources des usagers et de leur proposer des réductions en fonction de leur quotient familial.

Les parkings-relais

Dénommés "P+R", 19 parkings-relais proposent, à proximité des lignes de tramway et de bus, des places de stationnement pour automobiles, motos et vélos afin de combiner astucieusement les modes de déplacements.

Les P+R sont gratuits pour les voyageurs munis :

  • d'un titre de transport TAG valide depuis moins d’une heure
  • d'un abonnement Métrovélo "consigne" ou
  • d’un abonnement TER Rhône-Alpes ou
  • d’un abonnement Transisère comprenant la zone A

Accessibilité

Le SMTC (aujourd'hui devenu le SMMAG) s’est préoccupé très tôt de l'accessibilité de son réseau et a fait figure de pionnier en mettant en service le premier tramway accessible au monde en 1987.

Aujourd’hui :

  • Le réseau de tramway est entièrement accessible
  • 100 % des bus Chrono et Proximo sont accessibles, tout comme plus de 90% des arrêts

Par ailleurs, il existe un service de transport sur réservation dédié aux personnes à mobilité réduite qui ne peuvent pas emprunter les lignes du réseau TAG nommé Flexo+ PMR.

Qui fait quoi ?

SMMAG : mis en place le 1er janvier 2020, le Syndicat Mixte des Mobilités de l‘Aire Grenobloise (anciennement SMTC) regroupe la métropole de Grenoble, le Département de l’Isère, la communauté d’agglomération du Pays Voironnais et la Communauté de communes Le Grésivaudan, soit 123 communes concernées par le même syndicat de transports.
Celui-ci assure :

  • La coordination des services que ses membres organisent
  • Le développement d’un système d’information multimodale
  • Le développement d’une tarification coordonnée, combinée ou intégrée permettant la délivrance de titres de transport uniques ou unifiés

SEMITAG : elle assure, pour le compte du SMMAG et par délégation de service public l’exploitation du réseau bus et tramway de l'agglomération grenobloise.

TAG : c'est la marque commerciale sous laquelle est exploité ce réseau.