Eaux pluviales

Les eaux pluviales sont les eaux issues des précipitations atmosphériques. Tout aménageur ou propriétaire de terrain, doit assurer l’infiltration dans la terre ou l’absorption par la végétation de ces eaux de pluie sur sa parcelle.

© Fotolia

Parapluie© : un outil pour vous accompagner

Grenoble-Alpes Métropole met à votre disposition le logiciel Parapluie© (Pour un Aménagement RAisonné Permettant L'Utilisation Intelligente de l'Eau)* qui vous aidera à trouver la solution la plus adaptée à votre projet pour gérer vos eaux pluviales.

*en collaboration avec l’Institut des sciences appliquées de Lyon.

Parapluie©, est un outil gratuit qui vous permet :

  • D’estimer vos besoins en fonction des données pluviométriques du territoire
  • D’optimiser les solutions à mettre en œuvre pour éviter le surdimensionnement de vos ouvrages
  • De bénéficier de conseils de réalisation et de solutions pratiques à mettre en œuvre

Découvrir l'outil "Parapluie"

Pourquoi est-il important d’agir ?

En évitant que les eaux pluviales de votre terrain soient évacuées par des tuyaux dans les réseaux publics d’eaux usées et d’eaux pluviales, vous agissez contre la saturation des réseaux, ce qui permet :

  • De limiter les inondations en cas de fortes pluies
  • D’agir contre la pollution des rivières

Que devez-vous faire ?

  • Aménageurs et constructeurs, vous devez désormais intégrer la gestion locale des eaux pluviales dans vos projets autour de trois principes : infiltrer les eaux de pluie, les stocker et ralentir au maximum leur évacuation.
  • Propriétaires de terrains : vous devez aménager votre terrain de manière à ce que les eaux pluviales soient infiltrées par la terre ou absorbées par la végétation au plus près de leur point de chute. L’évacuation privée vers les réseaux d’eaux usées ou d’eaux pluviales est désormais interdite (consultez le règlement du service assainissement).

Cas particuliers

En cas d’impossibilité d’infiltration des eaux pluviales à la parcelle :

  • L'impossibilité d’infiltration des eaux pluviales à la parcelle doit être justifiée en communiquant les informations nécessaires (étude de sol, réglementation locale en vigueur) à la Régie Assainissement de la Métropole.
  • Dans tous les cas, les 15 premiers millimètres de pluie doivent être infiltrées ou absorbées sur la parcelle conformément à la délibération n° 56 du 10 novembre 2017.
  • Au-delà, les eaux pluviales des parcelles peuvent être stockées avant rejet dans le réseau sous réserve de capacité disponible. Dans ce cas, le ratio admis au réseau public ne peut pas dépasser 5l/s/ha aménagé. 
  • L’outil web « Parapluie »  intègre  cette condition et permet d’établir une fiche de synthèse du projet avec les données à fournir pour l’instruction d’une demande de dérogation.

Cas particulier des eaux de piscine familiale :

Selon le règlement du service public d'assainissement collectif (Chapitre 9. Articles 42.3 et 43.4) la vidange d'une piscine peut être "étalée sur plusieurs jours" et "quel que soit le mode d'évacuation retenu, le produit désinfectant et le pH seront obligatoirement neutralisés avant rejet. La quantité physico-chimique des eaux rejetées doit être compatible avec le milieu récepteur" (se conformer à la fiche technique du produit de traitement utilisé).

Que fait la Métropole ?

La Métropole s'attache à :

  • Favoriser des modes de gestion des eaux pluviales sur le domaine public qui soient plus respectueux de l’environnement autour de trois principes : infiltrer les eaux de pluie, les stocker et ralentir au maximum leur évacuation.
  • Accompagner les entreprises, les particuliers et les communes pour trouver la solution la plus adaptée à leur projet d’aménagement, à travers l’outil Parapluie.

Voici quelques exemples d’opérations innovantes réalisées :

Pour en savoir plus sur la gestion des eaux pluviales

Sur le site de Méli-Mélo, vous trouverez :

  • Les opérations innovantes pour la gestion des eaux pluviales, sur la métropole grenobloise notamment
  • Des informations sur les inconvénients du tout-à-l'égout
  • Des solutions alternatives aux tuyaux pour gérer l'eau de pluie en ville

le site de Méli-Mélo