Deux réserves naturelles régionales

La Métropole gère deux Réserves naturelles régionales, les Isles du Drac et l’Étang de Haute-Jarrie, qui constituent des espaces privilégiés pour découvrir la nature.

La réserve des Isles du Drac

  • La Réserve naturelle des Isles du Drac a été créée en 2009 pour préserver et restaurer les milieux alluviaux du Drac. En 2017, l'augmentation du débit a permis de remettre en eau un tronçon historiquement asséché
  • Les 805 hectares de la RNR des Isles du Drac hébergent un patrimoine naturel d'exception sur 15 km avec le lit vif du Drac, les bancs de galets, les bras morts, zones humides, forêts alluviales et terrasses sèches... 700 espèces végétales et 480 espèces animales y sont inventoriées
  • Les sites ouverts au public ("Chasse Barbier" et "la promenade Thiervoz") permettent les observations naturalistes de nombreuses espèces d'animaux ou de plantes : des oiseaux (engoulevent d'Europe ou petit-duc scops),  de nombreux insectes rares (agrion de Mercure) et des plantes protégées(Inule de Suisse).

Je découvre la Réserve des Isles du Drac

 

La réserve de l’étang de Haute-Jarrie

  • C'est la main de l'Homme qui a creusé l'Étang de Haute-Jarrie aux alentours du 13è siècle. En l'absence d'interventions régulières, le plan d'eau tend naturellement à se combler du fait de l'accumulation de matériaux issus des plantes aquatiques ou des boisements riverains
  • L'étang de Haute-Jarrie héberge une diversité remarquable d'habitats naturels pour un site de petite taille (environ 30 hectares) : plan d'eau, roselières, prairies humides, boisements périphériques, mares, haies bocagères...
  • Il est un lieu de halte migratoire et de nidification pour de nombreux oiseaux, dont le blongios nain qui niche dans les roselières. Les formations végétales abritent des espèces rares et protégées comme la gratiole officinale. Les insectes ne sont pas en reste avec la présence de nombreuses libellules et d'un discret papillon protégé, le cuivré des marais

Je découvre la réserve de l'étang de Jarrie

Le rôle de la Métropole

  • La Métropole gère les RNR des Isles du Drac et de l’Étang de Haute-Jarrie selon un plan de gestion partagé avec tous les acteurs du territoire (communes, associations naturalistes, commission Locale de l'Eau, pêcheurs...). Concrètement, elle est chargée de :
  • répertorier les espèces et les milieux qui composent les réserves
  • mener des actions de restauration et de mise en valeur des milieux
  • veiller au respect du règlement des réserves
  • faire découvrir le patrimoine naturel à travers des animations
  • Une équipe de gardes, encadrée par un conservateur du patrimoine naturel, intervient au quotidien pour assurer ces missions.

Les partenaires

Grenoble Alpes Métropole et la Région Auvergne-Rhône-Alpes financent la gestion de ces espaces. D'autres partenaires participent à la mise en œuvre des actions menées.


Lien utile

Aidez-nous à améliorer notre site

Êtes-vous satisfait du contenu de cette page ?

* Champs obligatoires


Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Cela peut vous intéresser

Six espaces naturels métropolitains

Découvrez les six espaces naturels gérés par la Métropole,...

Bientôt de nouvelles aides à l'achat d'un vélo

Le SMMAG, la Métropole et le Grésivaudan proposeront au...

Actualité