Pourquoi réduire ma consommation d'énergie ?

Diminuer ses dépenses énergétiques dans son logement, c’est bon pour soi, et bon pour l’environnement. Meilleur confort intérieur, réduction de ses factures, baisse des émissions de CO2 et de la pollution : comme on dit, c’est tout bénef.

Un couple porte des pulls chez eux

L'essentiel à retenir

  • Nos besoins quotidiens demandent beaucoup d'énergie (chauffage, éclairage, appareils électro-ménagers, transports…)
  • La production et la consommation d'énergie génère de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique
  • La Métropole vous propose des conseils et des outils pour vous aider à réduire vos consommations : Métroénergies, Thermix, la Prime air/bois, l'aide zéro fioul, les aides Mur/mur...

Pourquoi limiter sa consommation d'énergie ?

  • Réduire sa consommation d'énergie, c'est :

  • Les gaz à effet de serre et les polluants bouleversent l’environnement dans lequel nous vivons.
    Ils entraînent déjà une dégradation de notre qualité de vie. Cette dégradation va s’accentuer si l’on ne change pas nos modes de vie :
    • très fortes chaleurs (à Grenoble, 43 jours de canicule prévus en 2050)
    • restrictions d'usage de l'eau
    • prolifération du moustique tigre et de nouveaux parasites
    • baisse des rendements agricoles
    • manque de neige dans les stations de ski
    • éboulements en montagne

Nos besoins quotidiens en énergie

  • Se chauffer, se laver, s’éclairer, regarder une vidéo, conserver les aliments… : tous nos besoins quotidiens à la maison utilisent de l’énergie. A la maison, le chauffage est le plus gourmand (66%), puis viennent nos appareils électroménagers et multimédia 17%), l’eau chaude (11%) et enfin la cuisson (5%, chiffres ADEME).
  • Nos logements sont responsables d'environ un quart des consommations d’énergie (pour le chauffage).
  • Produire la chaleur ou l’électricité dont nous avons besoin utilise des ressources qui sont limitées. Notre problème collectif majeur concerne les énergies fossiles (essence, gaz, pétrole, charbon) qui émettent des gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques, lors de leur transformation en chaleur ou électricité.
  • Vous pouvez faire votre "bilan carbone", c'est-à-dire estimer ce que votre mode de vie entraine comme consommations d'énergie, et donc comme émissions de gaz à effet de serre. C'est un bon moyen de se rendre compte de la façon dont on est dépendant aux énergies. 

Faire son bilan carbone

Comment réduire sa consommation d'énergie ?

Alors comment on agit ? Les marges de progrès pour réduire nos consommations individuelles d’énergie sont énormes !

Les grands pas

Certains actions permettent de faire d’importantes économies. Mais elles demandent un investissement conséquent, pour lesquels la Métropole et les autres pouvoirs publics apportent un certain nombre d’aides :

Les petits pas

D’autres actes, plus abordables, contribuent à améliorer la qualité de l’air et/ou à diminuer votre bilan carbone.

  • Installer de petits équipements ou accessoires : mousseurs économes, multiprises avec interrupteur, sablier pour limiter la douche...
  • Programmer son chauffage : (19°C dans les pièces de vie, moins chaud dans les chambres, baisse en cas d’absence de plus de 2h)
  • Mesurer la consommation réelle de ses équipements avec un wattmètre : savez-vous combien consomment certains équipements comme un fer à repasser, un sèche-cheveux ou une bouilloire électrique ?
  • Participer à des ateliers économies d'énergie
  • Réduire le nombre d’appareils électriques
  • Faire le point sur mes consos d’énergie : comment évoluent mes consos, comment je me situe par rapport à d’autres foyers similaires avec Métroénergies
  • Eteindre sa box internet
  • Fermer ses rideaux ou volets pour conserver la chaleur dans la pièce (ou la fraîcheur en cas de canicule)
  • Couper son chauffe-eau en cas d’absence prolongée

Ces petits gestes quotidiens, mis bout à bout, auront un impact sur nos dépenses énergétiques (liste non exhaustive !)

La meilleure énergie, c'est celle qu'on ne consomme pas

Réduire sa consommation d'énergie, c'est :

  • Bon pour le porte-monnaie : l'énergie est chère et sera de plus en plus chère dans le futur
  • Bon pour la santé : on diminue les émission de polluants
  • Bon pour le climat : en consommant moins, on évite d'envoyer des gaz à effets e serre dans l'atmosphère 

Dans cette "interview en parapente", l'explorateur scientifique Nicolas Plain et Amélie Artis, économiste à Science Po Grenoble, nous expliquent pourquoi la meilleure énergie, c’est celle qu’on ne consomme pas !

Lancement de la vidéo de Nicolas Plain

Comment trouver des solutions ?

La Métropole vous conseille, vous accompagne, vous aide financièrement à mener vos projets de réduction de consommation, des plus simples au plus complexes, avec des solutions adaptées à chacun.

Contacter les conseillers énergie de la Métropole (Service Info Énergie)

Cet hiver, on se chauffe à 19°

19° c’est la température recommandée chez soi.
Chaque degré de moins permet de réduire sa consommation de 5 à 10%.
Cet hiver, la Métropole met l'accent sur ce petit geste qui permet d'éviter une surconsommation d'énergie tout en réduisant sa facture de chauffage.

Comment faire ?

Je choisis de baisser la température de chauffage de mon logement
- Je peux programmer une température de 19°C dans les pièces de vie la journée et 16°C la nuit dans les chambres.
- Je peux lutter contre la sensation de froid ressentie la première semaine en m’équipant de grosses chaussettes et d’un pull pour aider pour corps à s’acclimater

Je ferme les rideaux et les volets la nuit
La chaleur de votre logement peut s’échapper ou entrer par les fenêtres. Fermer les volets la nuit ou installer des rideaux épais occultant ou isolants thermiques peut réduire jusqu’à 10% les dépenses de chauffage, surtout en cas de simple vitrage. Avec des doubles vitrages, vous pourrez gagner jusqu’à 2°C de plus le matin.

Je baisse le chauffage la nuit et lors d’une absence de plus de deux heures
Bien régler la température de son logement en fonction de l’heure de la journée ou programmer votre chauffage peut vous permettre de faire jusqu’à 25% d’économies
- Je peux baisser la température de 3 à 4°C quand je suis absente de plus de 2 heures
- Je peux diminuer la température des chambres une heure avant le coucher le soir
- Je peux utiliser un programmateur en fonction de mes heures de présence

J’installe un film ou un panneau réfléchissant derrière les radiateurs
Si vos murs ne sont pas isolés, installer un matériau réfléchissant derrière vos radiateurs  (film réfléchissant à environ 6 euros le m² ou panneaux à environ 10 euros l’unité) permet de garder la chaleur à l’intérieur du logement et améliore de 5 à 10% leur performance.

 > Voir le clip de sensibilisation réalisé avec le FCG Rugby (cliquez sur l'image) :

Deux joueurs du FCG portant des maillots numérotés 19

Aidez-nous à améliorer notre site

Êtes-vous satisfait du contenu de cette page ?

* Champs obligatoires


Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Cela peut vous intéresser

Nos conseillers énergie

Vous souhaitez réduire votre facture énergétique ? Engager des...