Expression des groupes politiques

Cette rubrique est consacrée à l’expression des groupes politiques représentés à la Métropole.

Tribunes de Septembre/Octobre 2021

Une Métropole d'avance (UMA) - Majorité

Céline Deslattes - Conseillère municipale de Grenoble 
Francis Dietrich - Maire de Champ-sur-Drac 
Co-présidents du groupe Une Métropole d’Avance (UMA)

Engager sans attendre les transitions concrètes de justice sociale et climatique

À l’heure où le GIEC exhorte à nouveau les pouvoirs publics d’accélérer la mise en œuvre d’actions ambitieuses et rapides pour lutter contre le dérèglement climatique, le temps n’est plus aux tergiversations et l’inaction mais à l’action. Depuis notre élection, fidèles à nos engagements de campagne, nous portons sans relâche au sein de la Métropole la mise en œuvre – sans attendre – d’actions concrètes visant à plus de justice sociale et climatique. La gratuité des transports publics pour les plus précaires, la limitation effective de la circulation des véhicules polluants dans les communes (Zone à faibles émissions) tout comme la poursuite des aides au changement du chauffage au bois non performants (Prime Air Bois) concourront à agir durablement et efficacement pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en favorisant le pouvoir d’achat des métropolitaines et métropolitains. Nous avons les cartes en main pour relever le défi, place à l’action !.

unemetropoledavance.fr

Notre Métropole commune (NMC) - Majorité

Marc Oddon - Maire de Venon, conseiller métropolitain et co-président du groupe NMC

Tous et toutes mobilisées pour améliorer la qualité de l’air !

Une étude réalisée par sept laboratoires de l’UGA avance deux propositions pour diminuer de 67 % d’ici 2030 la mortalité due aux particules fines : changer l’intégralité des vieilles cheminées et diminuer d’un tiers les déplacements en voiture. La Métropole a depuis déjà plusieurs années engagé des actions en ce sens : la Prime Air Bois, une politique cyclable ambitieuse, le développement des transports en commun, une Zone à faibles émissions à destination des professionnels dans 27 communes, etc. Habitants, acteurs économiques, nous sommes tous et toutes concernés pour progressivement changer de chauffage, de modes de transport, de véhicules. Aujourd’hui, l’enjeu est de prendre le temps de nous informer et de nous faire accompagner via nos communes et la Métropole, pour nous mobiliser et participer à l’amélioration de la qualité de l’air dans nos 49 communes.

facebook.com/notremetropolecommune

Arc des communes en transitions écologiques et sociales (ACTES) - Majorité

Souad Grand - Maire-adjointe du Pont-de-Claix
Bertrand Spindler - Maire de la Tronche
Co-président(e)s du groupe Arc des Communes en Transitions Ecologiques et Sociales (ACTES) 

Action pour le climat

Comment ne pas mettre cette tribune de rentrée sous le signe de l’action pour le climat ? Dans le cadre de ses compétences, et à la mesure de ses moyens financiers, cela doit être la priorité de la Métropole. Mais l’effort de sobriété demandé aux uns ne doit pas être le maintien dans la précarité imposé aux autres. Mais les nouveaux véhicules électriques des uns ne doivent pas être l’inaccessible rêve des autres. Ce que l’Europe, ce que l’État, ce que la Région, ce que le Département ne financent pas, comment la Métropole pourra-t-elle le financer ? Avec la crise sanitaire, ce n’est pas le moment de demander un effort fiscal aux entreprises ou aux ménages. Des débats publics vont ponctuer l’année électorale qui vient : on peut espérer qu’émergent des solutions de financement à l’échelle nationale, et des engagements collectifs et partagés pour limiter le réchauffement climatique.

facebook.com/elusactes.lametro

Communes, coopération et citoyenneté (CCC) - Majorité

Jean-Paul Trovéro 
Conseiller municipal de Fontaine 
Président du groupe Communes, Coopération et Citoyenneté (CCC) 

Pour la Métropole : faisons le choix des solidarités

Une Métropole solidaire qui agisse pour le droit de ses habitant-e-s à vivre dignement et à s’épanouir, qui travaille aux transformations indispensables à la préservation du climat, c’est ce que défend le groupe CCC dans les débats de la majorité métropolitaine sur la feuille de route de mandat. Le logement public de qualité doit être une priorité pour permettre à toutes et tous de vivre sur le territoire. Le développement des transports collectifs garantira le droit à la mobilité et réduira les nuisances de l’automobile. La solidarité doit s’exercer entre les différents territoires de la métropole. Cela passe par les services publics de proximité. Les réalités des 49 communes sont diverses : géographie, ressources, besoins et niveau de vie. Nous travaillons donc à l’élaboration d’un pacte financier et fiscal entre communes et Métropole qui consolide l’entraide entre les territoires.

facebook.com/CommunesCooperationCitoyennete

Communes au coeur de la Métropole (CCM) - Opposition

Dominique Escaron
Maire du Sappey-en-Chartreuse
Président du groupe Communes au Cœur de la Métropole (CCM)

Qui dit mieux !

Cet été, le Maire de Grenoble et le Président de la Métropole ont joué à la surenchère des déclarations sur le niveau d’engagement à atteindre pour faire face au dérèglement climatique et à ses conséquences confirmées par le rapport du GIEC. Mais il ne suffit pas de réclamer dans les discours des % en plus ou en moins. Il faut qu’au-delà de totems dogmatiques, nous agissions concrètement et durablement. Comment avancer sans choisir la punition et la décroissance ? Pour nous, il faut moins parler et plus observer ce qu’il se fait de mieux dans nos communes, associations, centres de recherche, entreprises et par les habitants afin de partager, généraliser et aller de l’avant sur leurs projets concrets. Une Métropole au service de ceux qui avancent plutôt qu’une Métropole de la belle pensée.

Métropole territoires de progrès solidaires (MTPS) - Opposition

Laurent Thoviste 
Conseiller municipal de Fontaine 
Président du groupe Métropole Territoires de Progrès Solidaires (MTPS) 

Finances : la majorité s’enlise

La loi prévoit pour les métropoles l’élaboration d’un « pacte financier et fiscal de solidarité » dont l’objectif est de « réduire les disparités de charges et de recettes » entre les communes. Dans son rapport de juillet 2020 la chambre régionale des comptes notait que ce pacte, pourtant obligatoire, n’avait cessé d’être repoussé. Mis sous pression l’exécutif n’a pu que promettre qu’il serait voté avant la fin de l’année. Un an après, la réflexion commence seulement. Les marges de manœuvre sont faibles car la fiscalité des entreprises, 1re ressource, est déjà très élevée. Il reste donc soit à réduire les dépenses, soit à avoir une politique économique volontariste pour aider nos entreprises à se développer. Mais la majorité, empêtrée dans ses contradictions entre réalistes et tenants de la décroissance ne parvient pas à faire des choix clairs. Il va pourtant falloir atterrir.

https://grenoblealpesmetropole-mtps.fr 
https://www.facebook.com/GrenobleMTPS
https://twitter.com/GrenobleMTPS

Groupe d'opposition - Société civile, divers droite et centre (GO-SCDDC) - Opposition

Alain Carignon - Président du Groupe d’Opposition (Société Civile, Divers Droite et Centre) (GO-SDDCC) 
Nicolas Pinel et Dominique Spini  - Élus métropolitains

Sécurité et « fantasme »

Après un an de mandat et pas une seule mesure concrète pour la lutte contre l’insécurité dans le « Programme d’actions sécurité et prévention de la délinquance 2021 », notre groupe a rappelé ses devoirs à la majorité métropolitaine. « La sécurité est un fantasme » nous a répondu la porte-parole de la municipalité grenobloise. À Grenoble comme ailleurs, chacun le sait, l’insécurité et la délinquance atteignent un niveau insupportable. Les majorités départementale et régionale réélues proposent des moyens financiers supplémentaires pour la sécurité. Nous demandons aux élus de la Métropole de renoncer à leurs dogmes et de s’inscrire dans ce mouvement pour mettre fin à leur politique qui échoue..

contact@societe-civile-grenoble.fr
facebook.com/Alain.Carignon.Officiel