Après le confinement, la Métropole relance son action en faveur de l’emploi

Publiée le 26 juin 2020

Jeudi 25 juin, la Métropole organisait une matinée de recrutement en direction des demandeurs d’emplois avec une vingtaine de postes à pourvoir dans le secteur du nettoyage. D’autres initiatives similaires sont programmées en juillet et à la rentrée.

Entretien de recrutement

Au sortir du confinement, les conséquences de la crise sanitaire sur l’emploi sont majeures. À l’instar de nombreux départements français, l’Isère a enregistré une hausse de 25,5% du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A pendant la période de confinement.

Dans ce contexte, la Métropole a souhaité relancer le plus rapidement possible des actions de recrutement dans le cadre du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) en mettant en relation des entreprises qui ont des besoins spécifiques et des personnes éloignées de l’emploi.

« Nous venons de traverser une période unique. Du jour au lendemain, nous avons vu un pays à l’arrêt avec des entreprises fermées ou en difficultés, des personnes au chômage partiel… Nous savons que la situation économique va être difficile et la question de l’emploi est donc primordiale. La Métropole s’est mobilisée dès le départ en mettant en place des mesures de soutien au monde économique. Cette action de recrutement, et les autres à venir, vont permettre à certains de nos concitoyens de trouver un emploi et pour cela, je remercie les entreprises qui ont répondu présentes aujourd’hui », précise Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole.

Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole (à dr.) et Jérôme Rubes, vice-président délégué à l'emploi et à l'insertion lors de l'ouverture de la matinée de recrutement.
Parmi elles, Mme Sandraz, gérante de la société l’Entretien grenoblois témoigne : « j’ai déjà participé à ce type de recrutement l’année dernière. Au départ, je n’étais pas forcément confiante mais je suis repartie avec deux CDI et ces personnes travaillent encore dans mon entreprise aujourd’hui ».

Environ 80 candidats préparés et orientés par les maisons de l’emploi, les missions locales, Pôle Emploi, et par le réseau du PLIE ont été reçus en entretien par six entreprises du secteur du nettoyage*. Un secteur qui connaît des besoins supplémentaires du fait de la situation sanitaire exigeant la désinfection poussée de nombreux locaux professionnels ainsi que le remplacement des personnels partant en congés. À l’issue de la matinée, une vingtaine de contrats ont été signés en CDD ou en CDI. Les candidats ont également pu s’informer sur les formations possibles auprès de l’organisme de formation Sodex.

Après cette première action, d’autres sont déjà planifiées pour l’été et pour la rentrée notamment dans les secteurs de la sécurité, du nettoyage et du BTP.


* ASN, Mil service, Entretien grenoblois, Atalian, ONET et le GEIQ propreté.