Le SMMAG vote une diminution de sa grille tarifaire "vélos" et le prolongement de la ligne de tram D

Publiée le 7 juillet 2022

Le Comité du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (SMMAG) s’est tenu aujourd’hui. Découvrez les nouveaux tarifs de location de vélos et les investissements qui ont été votés.

Le Comité du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (SMMAG) s’est tenu aujourd’hui.

Le Comité du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (SMMAG) a souhaité faire évoluer sa grille tarifaire concernant l'accès des métropolitains à ses différents types de vélos.

Une grille tarifaire "vélos" revue à la baisse

Aussi, à partir du 1er août :

> Pour le service M’Vélo+, la location d’un Vélo à assistance électrique (VAE) passe de 150 à 54 euros.

> Il sera désormais possible de tester gratuitement un VAE pendant un mois (après une petite formation), pour les communes qui ne disposent pas de point de retrait de vélos : des nouveaux points de retrait intermittents ont en effet été installés à Echirolles, Saint-Egrève, Vizille, Fontaine, Saint-Ismier et Pontcharra (en plus des 3 agences permanentes de Grenoble).

> L’abonnement à l’année au service M’Vélo+ (anciennement Métrovélo) passe de 96 à 72 euros pour les abonnés M’Tag ou TouGo.

> Les personnes en situation de précarité peuvent désormais profiter d’une location d’un vélo à l’année pour 30 euros au lieu de 48.

> Enfin, toujours côté tarifs, les abonnements tramway et bus ne connaitront pas d’augmentation, cela, malgré l’inflation.

Le tram D desservira 18 stations contre 4 aujourd'hui

> Côté investissements, le prolongement de la ligne de tram D est acté. Il permettra de desservir 18 stations sur 8 km jusqu’à la gare de Grenoble contre 4 stations sur 2,6km aujourd’hui. Le chantier sera livré début 2026, mais il faudra encore attendre l’arrivée progressive de nouvelles rames pour rendre opérationnel cet élargissement.

> Pour doubler la fréquentation sur la ligne C1, une nouvelle voie de bus sera créée entre Meylan et Montbonnot, avec une mise en service en 2025.

> Enfin, les scooters électriques utilisés par les personnes à mobilité réduite seront autorisés dans les tram.