Zone à faibles émissions : les véhicules utilitaires et poids-lourds Crit'Air 3 désormais interdits

Publiée le 1 juillet 2022

Après les véhicules Crit'Air 5 en 2019 et Crit'Air 4 en 2020, c'est au tour des utilitaires et poids-lourds Crit'Air 3 d'être concernés par la restriction d'accès à la Zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) à partir de ce 1er juillet 2022.

Après les véhicules Crit'Air 5 en 2019 et Crit'Air 4 en 2020, c'est au tour des utilitaires et poids-lourds Crit'Air 3 d'être concernés par la restriction d'accès à la Zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) à partir de ce 1er juillet 2022.

Pour rappel, la Zone à faibles émissions mobilité de la Métropole grenobloise concerne un périmètre de 27 communes métropolitaines.

A savoir : Bresson, Champagnier, Champ-sur-Drac, Claix, Corenc, Échirolles, Eybens, Fontaine, Gières, Grenoble, Jarrie, La Tronche, Meylan, Montchaboud, Noyarey, Poisat, Pont-de-Claix, Quaix-en-Chartreuse, Saint-Égrève, Saint-Martin-d’Hères ainsi que le Domaine Universitaire, Saint-Martin-le-Vinoux, Sassenage, Seyssinet-Pariset, Seyssins, Varces, Venon, Veurey-Voroise.

Déjà des résultats

Mise en place dès 2019 par la Métropole, elle est destinée à améliorer la qualité de l'air et la santé des habitants en limitant la circulation des véhicules les plus polluants et. Dans la métropole, et à elle seule, la mise en place de cette ZFE a depuis permis de diminuer les oxydes d'azote de 6%, et les particules fines de 12% (pm10) et 16% (pm2,5).

Jusqu'à fin 2022 pour se mettre en conformité

Après les véhicules Crit'Air 5 en 2019 et Crit'Air 4 en 2020, et conformément au calendrier annoncé, c'est donc désormais au tour des utilitaires et poids-lourds Crit'Air 3 d'être concernés par la restriction d'accès à cette ZFE à partir de ce 1er juillet 2022. Les professionnels ont jusqu'à fin 2022 pour se mettre en conformité avec cette nouvelle réglementation.

Des dérogations temporaires à demander à partir du 1er novembre

Par ailleurs, pour permettre à certains acteurs de s'adapter à ce nouvel usage, ces derniers pourront demander en ligne, sur le site internet de la Métropole, une dérogation temporaire individuelle s'ils entrent dans le cadre dérogatoire défini. Comme, par exemple :

  • les commerçants non sédentaires exerçants sur le territoire de la métropole ;
  • les possesseurs de Véhicules Automoteurs Spécialisés (VASP) ;
  • dérogation pour long délai de livraison de votre nouveau véhicule ;
  • dérogation journalière de 12 jours par an...