Une nouvelle pelouse durable pour le Stade des Alpes

Publiée le 7 octobre 2021

L’enceinte sportive de la Métropole dispose d’une nouvelle surface de jeu, hybride et thermorégulée, capable de résister à la répétition des matchs et du gel.

le jardinier du stade des alpes
le jardinier du stade des alpes : Grenoble Alpes Métropole / Lucas Frangella

« On l’attendait depuis longtemps. » Max Marty, manageur général du GF38, peut afficher sa satisfaction : après trois mois de travaux, le Stade des Alpes dispose d’une nouvelle pelouse. Une pelouse hybride, composée de 95% de fibres naturelles et de 5% de fibres synthétiques pour une meilleure résistance. Et une pelouse « thermorégulée » grâce à 40 km de tuyaux enfouis sous la terre. Ce réseau de canalisation, raccordé au réseau de chaleur urbain, fait circuler de l’eau chaude sous la surface et évite le gel.

Cette nouvelle pelouse doit permettre aux deux clubs de l’agglomération, le GF38 et FCG, de profiter pleinement de l’enceinte. En plus d'accueillir de grandes compétitions internationales comme la Coupe du monde féminine de foot en 2019, le Stade des Alpes reçoit une quarantaine de matchs par saison. « C’est le double d’une occupation classique, a souligné Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropole. C’est le stade le plus utilisé en France (…). Avec ce substrat renforcé et la thermorégulation, je crois que les deux clubs bénéficient aujourd’hui du meilleur ».

« La nouvelle pelouse nous donne énormément de satisfaction : pour l'instant, elle est parfaite, a confirmé Max Marty, manageur général du GF38, avant d'ajouter : « Nous sommes là pour créer des économies, pas des coûts supplémentaires » Malgré son utilisation intensive par les deux clubs et les amplitudes thermiques importantes, cette nouvelle pelouse hybride est appelé en effet à durer plusieurs années. « C’est un investissement, durable dans le temps », a conclu Thierry Semanaz, vice-président de la Métropole chargé des sports.

Grenoble Alpes Métropole / Lucas Frangella