L’héritage du père, de quoi en faire un film !

Publiée le 21 avril 2021

Une jeune société de production de films est venue tourner un court-métrage pendant trois jours dans l’agglomération grenobloise. On vous plante le décor !

Tournage de film
Tournage de film : ©Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella
Alexis Stan et Louise Rossignon, les producteurs du court-métrage "Demi-frères"

Le père avait délaissé ses fils issus de son premier mariage et avait refondé une famille. À sa mort, les enfants se rencontrent autour de l’héritage. C’est le point de départ de Demi-frères, le court-métrage d’Alexis Stan et Louise Rossignon qui a été tourné cette semaine dans l’agglomération grenobloise.

Leur jeune société de production parisienne, Entre Nous Films, a choisi de venir en Isère pour bénéficier « du cadre idyllique des montagnes pour ce drame familial. Nous avons tourné une partie des scènes au Centre hippique des Alpes de Saint-Ismier, une partie sur les hauteurs de l’agglomération et le reste dans une maison familiale bourgeoise de La Tronche. Cette maison crée l’ambiance parfaite pour les acteurs qui doivent tourner une scène émouvante d’une famille qui essaie de se reconstruire », explique Alexis Stan, réalisateur, scénariste, producteur et co-fondateur d’Entre Nous Films.

De jeunes comédiens à découvrir

« Notre choix a en partie été guidé par un de nos acteurs, Romain Tarnaud, originaire de l’agglomération », souligne Louise Rossignon, comédienne, assistante casting, productrice et co-fondatrice d’Entre Nous Films. Parmi la dizaine de jeunes comédiens, on soulignera la présence d’Audran Cattin, que les téléspectateurs ont pu voir dans les séries Les Rivières Pourpres, Philarmonia ou encore Les Bracelets Rouges. Le film devrait être présenté en septembre à Paris, avec deux autres courts-métrages qu’ils ont également tournés cette année.

Les deux producteurs ont choisi l’indépendance et l’autofinancement pour poursuivre leurs projets malgré la pandémie. « Un de nos projets n’a pas pu se faire l’an dernier, les investisseurs étant partis avec l’arrivée de la Covid-19 ; nous espérons le remettre sur les rails cette année. Nous avons donc imaginé un concept collaboratif pour financer nos films : les comédiens sont co-investisseurs. Cela leur permet d’apparaître dans des films professionnels avec des rôles sur-mesure pour se constituer une bande-démo. Chacun s’y retrouve. » Tous leurs courts-métrages seront présentés en festivals, en espérant être sélectionnés…

Voir l'image en grand
Grenoble Alpes Métropole - Lucas Frangella
Les deux producteurs devant l'écran de contrôle pendant le tournage d'une scène
Voir l'image en grand
Grenoble Alpes Métropole - Lucas Frangella
Répétition d'une scène (toute l'équipe a été testée pour respecter les conditions sanitaires)

Voir l'image en grand
Grenoble Alpes Métropole - Lucas Frangella
Silence, on tourne !

En savoir plus