La Métropole candidate à l'expérimentation du retour du public dans les enceintes sportives

Publiée le 22 mars 2021

Grenoble Alpes Métropole a informé la Ministre des Sports de sa volonté d'accueillir des événements test au Stade des Alpes et à la patinoire Polesud, dans un courrier cosigné par son président Christophe Ferrari, avec Michel Savin (sénateur de l'Isère), Stéphane Rosnoblet (président du GF38), Nicolas Cuynat (président du FCG Rugby) et Jacques Reboh (président des Brûleurs de Loups).

le stade des alpes vu de drone la nuit lors d'un match de rugby

Alors que le mercredi 17 mars a marqué la date-anniversaire du premier confinement, le monde du sport n'en peut plus de jouer sans public, dans des enceintes silencieuses… Cela alors que tous sont désormais prêts à accueillir les supporters en garantissant toutes les précautions de sécurité sanitaire nécessaire.

"Vous avez annoncé le lancement d'expérimentations visant à préparer le retour du public dans les enceintes sportives, explique ainsi le courrier. Votre collègue Roselyne Bachelot avait annoncé une expérimentation similaire pour les salles de spectacle. Nous ne pouvons que nous féliciter de cette annonce, alors que le monde du sport est profondément affecté par la crise sanitaire que nous connaissons."

Et les cosignataires de poursuivre : "Grenoble Alpes Métropole possède deux équipements structurants que sont le Stade des Alpes et la Patinoire Pôle Sud, qui accueillent trois équipes sportives professionnelles (le FCG en rugby, le GF38 en football, et les Brûleurs de loups en hockey sur glace). Nous souhaitons vous faire part de la volonté de notre territoire d'accueillir des évènements tests visant au retour du public dans les enceintes sportives".

Avant de conclure :

"Les acteurs du sport grenoblois et les collectivités que nous représentons sont prêts : depuis plusieurs mois, des protocoles sanitaires stricts sont travaillés, et leur mise en oeuvre peut être rapide. C'est la raison pour laquelle nous attirons votre attention, en espérant que notre proposition trouve un écho favorable de votre part."