Bientôt, un nouveau réseau de chaleur au bois à Varces

Publiée le 16 novembre 2020

Le réseau de chaleur au bois viendra alimenter huit bâtiments municipaux et éviter le rejet dans l’atmosphère de plus de 295 tonnes de CO2 par an. Sa mise en service est prévue début 2021.

Une des chaudière à bois alimentant le réseau de chaleur de Varces
Deux chaudières au bois de 250 KW permettront de chauffer plus d'1ha de bâtiments.

La nouvelle chaufferie, dont la construction est quasiment achevée, abrite deux chaudières au bois performantes de 250 KW qui alimenteront 8 bâtiments communaux : le gymnase Terray, l’école Charles Mallerin, la Poste, le Centre de Loisirs, le Centre culturel Romanet, la salle de l’Oriel, le gymnase et les vestiaires de foot. Ces équipements, majoritairement chauffés aux énergies fossiles par le passé, représentent plus d’1 ha à chauffer.

Les deux chaudières consommeront environ 300 tonnes de plaquettes de bois par an, de provenance locale. « C’est la société Vieux Melchior basée à Charavines qui assurera l’approvisionnement en bois à raison de deux livraisons de 35 m3 par semaine au maximum en plein hiver », précise Eddie CHINAL, dirigeant de la société ForestEner. « Nous sommes vraiment dans une logique de circuit court ».

Un projet porté par une société d’investissement participatif et citoyen

De g. à dr. : Christophe Ferrai, président de Grenoble-Alpes Métropole, Jean-Luc Corbet, maire de Varces-Allières-et-Risset et Eddie Chinal, dirigeant de la société ForestEner
Le chantier de construction a été géré par ForestEner qui conçoit et exploite des réseaux de chaleur locaux. Cette société présente la particularité de permettre aux citoyens et aux collectivités l’investissement participatif dans des projets de chaleur renouvelable. C’est ainsi que la Métropole a fait son entrée au capital de ForestEner en 2019.

Pour ce projet, représentant 935 000€ d’investissement, Grenoble-Alpes Métropole a attribué, avec l’ADEME, une aide à l'investissement de 450 000 € dans le cadre du Fonds Chaleur territorial, à Forestener. L’aide de la Région de 207 000 € vient compléter ce soutien financier, aux côtés du financement citoyen (apporté par Energ’Y Citoyennes et Enercoop Aura) et d’un prêt bancaire.

« La grande intelligence territoriale de ce projet est d’associer une collectivité, des entreprises locales et des citoyens », souligne Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole. « Tout ça, dans l’objectif de se décarboner rapidement pour protéger la planète et de permettre une économie circulaire renforcée ».

29 projets de chaleur renouvelable menés à bien sur le territoire

À ce jour, 29 installations ont ainsi été aidées par le Fonds chaleur : 23 chaufferies bois (dont les 4 portées par ForestEner à Quaix, Sassenage et Varces), 3 installations de géothermie et 3 projets de solaire thermique. Le tout représentant une production de 7300 MWh soit la consommation de chaleur de 486 logements. Ces projets de chaleur renouvelable, représentant 7,15 millions d’euros d’investissement sur le territoire, vont permettre d’éviter l’émission de 1800 tonnes de CO2 par an.

Environ 150 projets, publics et privés, ont par ailleurs été identifiés et sont susceptibles de bénéficier de ce dispositif.

Energ'y citoyennes lance une nouvelle levée de fonds

L’entreprise vient de lancer une nouvelle levée de fonds de 70 000 € pour installer 1 000 nouveaux panneaux solaires photovoltaïques (dont 200 m2 sur la toiture de l'école Mallerin et 600 m2 sur le parking-relais en construction à Varces) et le réseau de chaleur bois de Varces-Allières-et-Risset.

Chaque personne intéressée peut compléter un bulletin de participation, pour souscrire une ou plusieurs parts à 100€.

Société par actions simplifiées (SAS) à capital variable, Energ’Y Citoyennes a été créée en 2016 par des habitants de l’agglomération grenobloise, Grenoble-Alpes Métropole, des communes, l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat, Enercoop et Énergie Partagée. Ses objectifs :

• produire de l’énergie issue de sources renouvelables
• promouvoir les économies d’énergie
• sensibiliser les habitants à la transition énergétique

A ce jour Energ’Y Citoyennes est composée de 261 associés dont 10 communes, la Métropole, le Parc Régional de Chartreuse, 8 entreprises et associations, et 241 particuliers. Une initiative qui fait partie d’un mouvement plus large de près de 300 sociétés créées par des habitants qui ont décidé de prendre en main partout en France des projets énergétiques locaux.

Dans l’objectif d’accompagner, par le financement citoyen, le déploiement d’autres types d’énergies renouvelables sur la métropole, la SAS s’est associée en 2019 à Forestener. Energ’Y Citoyennes assureainsi la collecte de fonds citoyens en faveur de projets locaux de chaleur renouvelable, comme à Quaix en-Chartreuse, Sassenage et Varces-Allières-et-Risset.

> Infos et inscription : https://energy-citoyennes.org