Tour de France 2020 : Une 16e étape riche en rebondissements

Publiée le 15 septembre 2020

La 16e étape du Tour de France a tenu toutes ses promesses : des attaques, du suspense et une belle victoire en solitaire de l’allemand Lennard Kämna.

Après une journée de repos, le Tour de France a traversé l’Isère. Partis de la Tour-du-Pin, les 158 coureurs ont grimpé la Chartreuse via le col de Porte, avant de redescendre dans la vallée grenobloise, de rejoindre les contreforts de Belledonne puis de terminer à Saint-Nizier-du-Moucherotte dans le Vercors.

Dès le km 4, une première échappée de 35 coureurs est venue réveiller le peloton. Ce dernier a vite réagi en imposant un tempo rapide aboutisant à un premier regroupement au km 16. Quelques minutes plus tard, c’est une nouvelle échappée en duo cette fois rejointe un plus loin par un petit groupe de coureurs, dont les français Julian Alaphilippe et Warren Barguil, et l’allemand Lennard Kämna.

Au fil des contre-attaques, l’échappée a atteint 23 coureurs et une avance de plus de 13 minutes dans la montée de Saint-Nizier-du-Moucherotte. Le groupe a finit par exploser à 5 km du sommet sous les coups de pédale de Richard Carapaz, accompagné de Sébastien Reichenbach, Julian Alaphilippe et Lennard Kämna. C’est ce dernier qui aura la force de se détacher et d’aller chercher la victoire en solitaire.

La 17e étape est partie de Grenoble pour rejoindre Méribel, par le col de la Loze, en Savoie. Quatre jours avant l'arrivée finale sur les Champs-Élysées, elle est considérée comme l'étape reine de ce Tour de France 2020.