Élections 2020

À l'occasion des élections municipales et métropolitaines - dont le 1er tour a eu lieu le dimanche 15 mars - les électeurs désigneront leurs conseillers municipaux et, parmi eux, les conseillers métropolitains issus des 49 communes membres.

Coronavirus : conséquences sur la vie démocratique

En raison de la crise sanitaire liée au Coronavirus, seul le 1er tour des élections municipales et métropolitaines a eu lieu le dimanche 15 mars 2020.

Les mesures prises par le gouvernement concernant la vie démocratique sont les suivantes : 
• Report du 2e tour des élections municipales (avant l'été 2020).
• Les maires et adjoints en fonction au 15 mars sont maintenus dans ces fonctions jusqu’à mi-mai.
• L'installation des conseils municipaux consécutivement au 1er tour de l’élection municipale, quand ce premier tour avait permis de constituer le conseil municipal dans son intégralité, sont reportés.
• Avant le 15 mai, le comité national scientifique se prononcera sur l’état de l’épidémie de Covid-19 et sur les risques sanitaires attachés à la tenue du second tour et de la campagne le précédant, ainsi que sur la possibilité d’installer les conseils municipaux.  
• Une fois les conditions sanitaires réunies, les conseils municipaux élus à l’issue du premier tour pourront être installés et élire leurs nouveaux exécutifs.
• En conséquence, les 124 conseillers métropolitains désignés en 2014 voient également leur mandat métropolitain prolongé au moins jusqu'à mi-mai.

Comment sont élus les conseillers métropolitains ?

Depuis 2014, les conseillers métropolitains sont élus à l’occasion des élections municipales qui ont lieu tous les six ans. Le mode de désignation dépend de la taille de la commune.

Dans les communes de moins de 1 000 habitants : les communes de moins de 1000 habitants ont un seul représentant au Conseil métropolitain. Il s'agit du premier nom indiqué à l’ordre du tableau du Conseil municipal élu, c’est-à-dire la ou le Maire de la commune (sauf si celle-ci ou celui-ci démissionne et laisse sa place au suivant).

Dans les communes de plus de 1 000 habitants : les citoyens votent dans le même temps pour leurs conseillers municipaux et leurs conseillers métropolitains. Ces derniers sont présentés sur le même bulletin de vote, mais sur une liste distincte au sein de laquelle la parité doit être respectée.

Combien de représentants par commune ?

Le nombre de conseillers métropolitains désignés par commune est déterminé en fonction du nombre d'habitants de celle-ci.

Ce nombre est encadré par la loi, mais peut faire l'objet d'un accord local - lui aussi strictement encadré - qui permet aux Métropoles d'opérer un rééquilibrage pour une meilleure représentativité.

Sur le territoire métropolitain, un accord local approuvé par les communes membres attribue un siège supplémentaire aux communes qui ne disposaient que d’un seul siège à la représentation proportionnelle, soit 9 communes : Vif, Varces, Claix, Vizille, Seyssins, Domène, la Tronche, Gières et Saint-Martin-le-Vinoux.

Au total, après les élections de mars 2020, le futur conseil métropolitain comptera 119 conseillers issus des conseils municipaux des 49 communes membres (voir détail ci-dessous).

Voir l'image en grand

 

 

 

Une fois désignés, les conseillers métropolitains se réuniront en conseil - dans le mois suivant l'élection des Maires - afin d’élire le ou la Président(e). 

Les élections en pratique

Quels sont les papiers d'identité acceptés pour le vote ? Comment voter par procuration ? Comment connaître l'adresse de votre bureau de vote ?

Retrouvez toutes ces informations sur le site service-public.fr