Les premières réalisations

GRANDALPE est un projet au long cours, dont les différentes étapes vont s’étaler sur une trentaine d’années. Plusieurs opérations vont cependant commencer à transformer le territoire très rapidement.

GRANDALPE est un projet au long cours, dont les différentes étapes vont s’étaler sur une vingtaine d’années.
GRANDALPE est un projet au long cours, dont les différentes étapes vont s’étaler sur une vingtaine d’années. : Pedrotti

UNE TRANSFORMATION DU SECTEUR GRAND'PLACE COURS DE l'EUROPE

L’avant-projet des espaces publics du projet GRANDALPE, voté en Conseil métropolitain le 12 mars 2021, prévoit ainsi :  

  • En lieu et place de l’autopont, une nouvelle rue, avec une piste cyclable, de vastes trottoirs faisant la part belle au végétal et une circulation automobile à double sens. Cet espace public renforcera la trame verte en reliant les grands parcs du quartier.
  • Un réaménagement d'une première partie de l’avenue Salvador Allende et de l’allée Jean Vilar.
  • La transformation de l’avenue de l’Europe et de l’avenue Edmond Esmonin en parc linéaire : la circulation automobile sera regroupée au sud de la voirie. La partie Nord accueillera un vaste aménagement piéton et végétal, une voie dédiée à la circulation des bus et une piste cyclable bidirectionnelle. Le trottoir le long du parking de l’hypermarché Carrefour sera élargi.
  • Un centre commercial réaménagé par son propriétaire, le groupe Klépierre. Grand’Place accueillera de nouvelles enseignes et boutiques qui disposeront de terrasses. Une nouvelle entrée au niveau du sol sera créée sur le cours de l’Europe.

À terme, l’ensemble du nouveau « cours de l’Europe » sera réaménagé en parc linéaire, et la friche constituée des bâtiments de Prémalliance et de l’ex-clinique du Mail sera transformée en un vaste espace public central ouvert sur le quartier.

Le chantier commencera par la démolition de l’autopont prévue pour le second semestre 2021.

 

Projection du projet en images

Le projet vu depuis le nord vers le sud
La nouvelle rue créée entre l’hypermarché Carrefour et le centre commercial Grand’Place vue depuis le sud vers le nord
Le réaménagement du cours de l’Europe vu depuis l’ouest vers l’est
Le réaménagement de Salvador Allende et de Jean Vilar

UN PÔLE DE VIE ET DE PROXIMITÉ POUR LE QUARTIER DES SAULES

Le projet GRANDALPE n’est pas seulement un projet de rayonnement métropolitain. C’est aussi un projet de proximité, capable de répondre aux besoins du quotidien des habitants, et des usagers actuels et futurs. En combinant projet de rénovation urbaine et projets nouveaux, il vise à conforter les pôles de vie existants en articulation avec la rénovation de la dalle des Géants et la transformation du site de l’ancien collège des Saules.

Le secteur des Saules sera réaménagé avec :

  • La démolition de l’autopont des Saules.
  • La création d’un nouveau pôle de vie composé d’une surface commerciale et d’une programmation mixte (service et habitat).
  • L’aménagement d’un espace public central de qualité accordant une large place à la végétation.
  • La remise à jour, si les études techniques confirment cette possibilité, du ruisseau du Verderet.

Ce pôle sera ouvert sur les quartiers environnants : les Géants, les Baladins, mais aussi le quartier du Val à Eybens, en travaillant sur le déplacement de la voie d’essai du tram et une meilleure insertion du dépôt de stockage des trams.

Voir l'image en grand
aktis architecture
Schéma de principe sur le secteur des Saules

UN NOUVEAU QUARTIER DE LA GARE À ÉCHIROLLES

La présence d’une gare est un atout majeur pour le territoire. Avec GRANDALPE, l’objectif est de transformer la gare d'Échirolles en une véritable porte d’entrée de la Métropole, ouverte sur un quartier redynamisé.

Accompagné par les projets portés par les entreprises Atos et Artelia (voir ci-dessous), GRANDALPE doit permettre :

  • D'accueillir le RER métropolitain connecté au réseau de transports en commun.
  • De développer un nouveau quartier agréable à vivre autour de la gare, représentatif de l'ambition de ville parc
  • D’améliorer les connexions entre la partie haute et la partie basse de la gare, et de l’ouvrir sur son quartier.
  • D’aménager un vaste parvis piéton sur sa partie basse, permettant d’accueillir de nouvelles activités, des services, logements et commerces.
  • De repenser les rues de Provence et de Lorraine et de réaménager le carrefour routier du Chêne en une véritable place publique.
  • D’intégrer la Rocade sud aux aménagements urbain et paysager, avec l’objectif de protéger de ses nuisances les habitants et usagers actuels et futurs.

Voir l'image en grand
Aktis achitecture
Schéma de principe du secteur de la gare

 

Avec Artelia, les Granges Sud se transforment

Après plusieurs années de travail et de concertation, le projet se concrétise avec l’installation du siège social et du centre de recherche et d’innovation de la société Artelia, et la création d’une nouvelle voirie pour desservir le site. Retrouvez plus d’informations dans

notre plaquette d’information

 

Voir l'image en grand
AFA Architectes
Projet du siège social d'Artelia et de son laboratoire de recherche et d'innovation vu depuis la rocade