Les premiers secteurs concertés

GRANDALPE est un projet au long cours, dont les différentes étapes vont s’étaler sur une trentaine d’années. Plusieurs secteurs font l’objet d’études urbaines.

GRANDALPE est un projet au long cours, dont les différentes étapes vont s’étaler sur une trentaine d’années.
GRANDALPE est un projet au long cours, dont les différentes étapes vont s’étaler sur une trentaine d’années. : Pedrotti

UNE PLACE CENTRALE ET UNE TRAVERSÉE APAISÉE AUTOUR DU CENTRE COMMERCIAL

Premier acte d'importance : l’autopont situé entre Grand’Place et Carrefour va être démoli.

Cette disparition permettra d’ouvrir la vue vers les massifs et de repenser l’ensemble du secteur, pour faciliter la circulation des piétons et des cycles, améliorer la circulation des bus et de retrouver une réelle qualité d’espace public.

Le projet prévoit ainsi en lieu et place de l’autopont :

  • une nouvelle rue avec de vastes trottoirs piétons faisant la part belle au végétal. Cet espace sera connecté à la nouvelle entrée de Grand’Place sur le cours de l’Europe.
  • une circulation automobile maintenue à double sens.
  • Une piste cyclable bidirectionnelle dans la continuité de la piste cyclable de l’avenue Marie Reynoard.
  • Une première étape de requalification de l’avenue Salvador Allende.

Un centre commercial réaménagé

  • Le centre commercial Grand’Place va être réaménagé par son propriétaire, le groupe Klépierre.
  • Ce réaménagement permettra d’accueillir de nouvelles enseignes et boutiques qui disposeront de terrasses.
  • Une nouvelle entrée au niveau du sol sera créée sur l’avenue de l’Europe.

Voir l'image en grand
Aktis architecture
Schéma de principe pour une place centrale

Une place centrale

Face au centre commercial le projet prévoit à terme de faire évoluer la friche constituée des anciens bâtiments de Prémalliance et de l’ex-clinique du Mail.

 

 

Cette transformation permettra de créer un espace public fédérateur : une grande place publique.

 

 

  • Cette place publique fera la part belle au végétal.
  • Elle pourra accueillir de nouveaux programmes immobiliers services, et équipements, à proximité immédiate des quartiers d’habitat et d’Alpexpo.
  • Il s’agira d’un espace ouvert sur les quartiers environnants permettant de mettre en lien le parc Jean Verlhac, le parc des Granges et le parc linéaire du cours de l’Europe.

Les travaux liés à la démolition de l’autopont permettront de préfigurer de premiers aménagements. L’ensemble de la place sera réalisé dans un second temps à la suite d’une nouvelle démarche de concertation.  

UN PARC LINéAIRE POUR TRANSFORMER LE COURS DE L'EUROPE

Long de plus de 2km, le futur cours de l’Europe est aujourd’hui un aménagement routier pouvant atteindre huit voies de circulation sur certaines portions. L’objectif est de transformer cet axe dédié à l’automobile en une avenue végétalisée propice à la promenade. 

Comment ? En réduisant la place allouée à la voiture au profit des autres modes de déplacements. Le projet prévoit :

  • De transformer une partie du cours de l’Europe en un parc linéaire. Cet aménagement paysager et végétal permettra de circuler à pied sur tout le cours séparé des voitures.
  • De créer une voie double-sens dédiée à la circulation d’un Bus à Haut Niveau de Services (BHNS).
  • De créer une piste cyclable bidirectionnelle séparée des voitures.

UN PÔLE DE VIE ET DE PROXIMITÉ POUR LE QUARTIER DES SAULES

Le projet GRANDALPE n’est pas seulement un projet de rayonnement métropolitain. C’est aussi un projet de proximité, capable de répondre aux besoins du quotidien des habitants et usagers actuels et futurs. En combinant projet de rénovation urbaine et projets nouveaux, il vise à conforter les pôles de vie existants en articulation avec la rénovation de la dalle des Géants et la transformation du site de l’ancien collège des Saules.

Le secteur des Saules sera réaménagé avec :

  • La démolition de l’autopont des Saules.
  • La création d’un nouveau pôle de vie composé d’une surface commerciale et d’une programmation mixte (service et habitat).
  • L’aménagement d’un espace public central de qualité accordant une large place à la végétation.
  • La remise à jour, si les études techniques confirment cette possibilité, du ruisseau du Verderet.

Ce pôle sera ouvert sur les quartiers environnants : les Géants, les Baladins, mais aussi le quartier du Val à Eybens, en travaillant sur le déplacement de la voie d’essai du tram et une meilleure insertion du dépôt de stockage des trams.

Voir l'image en grand
aktis architecture
Schéma de principe sur le secteur des Saules

UN NOUVEAU QUARTIER DE LA GARE À ÉCHIROLLES

La présence d’une gare est un atout majeur pour le territoire. Avec GRANDALPE, l’objectif est de la transformer en une véritable porte d’entrée de la Métropole, ouverte sur un quartier redynamisé.
Accompagné par les projets portés par les entreprises Atos et Artelia, GRANDALPE doit permettre :

  • Le développement d’un RER métropolitain connecté au réseau de transports en commun.
  • D’améliorer les connexions entre la partie haute et la partie basse de la gare, et de l’ouvrir sur son quartier.
  • D’aménager un vaste parvis piéton sur sa partie basse, permettant d’accueillir de nouvelles activités, services, logements et commerces.
  • De repenser les rues de Provence et de Lorraine et de réaménager le carrefour routier du Chêne en une véritable place publique.
  • D’intégrer la Rocade sud aux aménagements urbain et paysager, avec l’objectif de protéger de ses nuisances les habitants et usagers actuels et futurs.

Voir l'image en grand
Aktis achitecture
Schéma de principe sur le secteur gare