Que fait la Métropole ?

Grenoble-Alpes Métropole est responsable du cycle de l'eau de A à Z pour les 49 communes du territoire.

© Vianney Thibaut

Eau potable

La Métropole est chargée de :

  • Surveiller les périmètres de protection des captages
  • Produire de l'eau potable répondant à toutes les normes réglementaires
  • Garantir la qualité de l'eau distribuée
  • Exploiter les infrastructures d'alimentation, production, adduction, distribution
  • Distribuer de l'eau potable à l'ensemble des usagers (habitants, industriels, etc.)
  • Procéder aux études nécessaires pour renforcer et développer le réseau
  • Garantir la protection de la ressource en eau sur les sites de production
  • Organiser la gestion des contrats, abonnements, facturations, et la relation aux abonnés

Pour savoir plus, consultez la page :

Eau potable > Que fait la Métropole ?

Assainissement (eaux usées)

La Métropole a pour mission :

  • D'étudier, de programmer et de suivre les travaux d'extension ou de rénovation des réseaux et des stations d'épuration
  • D'exploiter et d'entretenir ces équipements

Pour savoir plus, consultez la page :

EAU USÉES > QUE FAIT LA MÉTROPOLE ?

 

La Métropole joue également un rôle de sensibilisation en matière de gestion des eaux pluviales.

Protection incendie

Grenoble-Alpes Métropole a la compétence "Défense extérieure contre l'incendie" (DECI), qui comprend le contrôle, le renouvellement et l'entretien des 5 600 poteaux incendie du territoire et autres dispositifs de lutte contre l'incendie.

Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi)

La gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations est une nouvelle compétence de la Métropole grenobloise depuis le 1er janvier 2018. Elle permet de gérer conjointement deux composantes majeures du cycle de l’eau :

  • la préservation des milieux aquatiques et humides
  • la protection contre les inondations

Pour en savoir plus consultez la page :

Gemapi

Les instances consultatives des régies

Le Conseil d'exploitation

Le Conseil d'exploitation détient un rôle consultatif pour toutes les questions d'ordre général intéressant le fonctionnement des régies eau potable et assainissement. Sa consultation est obligatoire.

Il se compose de 16 membres : 9 membres issus du conseil de communauté et 7 membres choisis parmi les personnalités compétentes et des représentants des usagers du service public de l’eau potable et de l’assainissement. Ces membres sont désignés par le conseil métropolitain et leur mandat prend fin en même temps que celui des membres du conseil. Il se réunit 6 à 7 fois par an.

Il donne son avis sur les projets de budgets, les comptes et la nomination du directeur des régies. Il peut procéder à toutes mesures d'investigation et de contrôle.

Consultez l'ensemble des compte-rendus du conseil d'exploitation ci-dessous :

Le Comité des usagers

Afin d'associer les habitants aux questions relatives à l'investissement, à l'exploitation et aux conditions d'exercice des services eau et assainissement et permettre une évaluation en continu des services à la population, un Comité des usagers a été volontairement créé en mai 2015.


Le comité des usagers est composé de 4 collèges : associatif, usagers habitants, usagers professionnels ou spécifiques, collège ouvert.

  • Il est composé d'une trentaine de membres et se réunit 5 à 6 fois par an.
  • Il est consulté sur les questions de tarification et d'investissement.
  • Il émet des avis sur les décisions liées au service public et fera des propositions d'amélioration de ce dernier.
  • Il émet également un avis sur les rapports annuels prévus par les textes.

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des compte-rendus du comité des usagers :