Pour mon chauffage

Le chauffage peut être une des principales sources de pollution en hiver s’il n’est pas performant ou s’il est mal entretenu. Quelques gestes simples peuvent aider à réduire son impact sur la qualité de l’air au quotidien.

J’entretiens mes appareils de chauffage et de climatisation

Je fais vérifier mes appareils de chauffage à combustion chaque année par un professionnel pour éviter les intoxications graves au monoxyde de carbone. C'est une obligation réglementaire. Le professionnel qui est intervenu doit me remettre une attestation d’entretien dans les 15 jours qui suivent sa visite. Je dois la conserver pendant deux ans au moins pour la présenter en cas de contrôle ou de demande du bailleur ou de l’assurance (en cas de sinistre).

  • Une chaudière mal entretenue et/ou fonctionnant dans une pièce mal ventilée, où l’atmosphère est appauvrie en oxygène, peut dégager du monoxyde de carbone (CO). Ce gaz incolore et inodore est mortel à forte concentration.

Je chauffe modérément

Je privilégie un chauffage modéré, avec un thermostat. Car 1°C de moins, c’est 7 % d’énergie économisée.

  • Idéalement, 19° suffisent le jour et, pour une bonne nuit de sommeil, pas besoin de plus de 17°.
  • J’adapte ma tenue vestimentaire aux conditions météorologiques. J’enfile un gros pull la journée ou je rajoute une couverture la nuit !

J’utilise correctement mon chauffage au bois

  • Je respecte les instructions d’utilisations fournies par le constructeur de mon poêle ou de mon insert.
  • J’utilise un combustible de qualité pour ma cheminée : un bois sec et non traité et des petites bûches. Ça réduit jusqu’à 40% les émissions de polluants, notamment de particules. Et j’optimise l’efficacité de la combustion.
  • J’allume mon feu par le haut (allumage inversé), ce qui me permet de réduire significativement les émissions de particules fines.

ASTUCE : L'Alec, Agence locale de l'énergie et du climat, propose régulièrement des ateliers de formation aux bonnes pratiques du chauffage au bois bûche et granulés. Je consulte leur agenda !

J’évite l’utilisation d’appareils de chauffage domestiques polluants

Dès que je le peux, je remplace mon vieux chauffage au bois ou ma cheminée ouverte et je choisis un appareil performant (chaudière à condensation, label Flamme verte 7 étoiles...). Les appareils récents et labellisés permettent également une meilleure efficacité énergétique et des émissions réduites. Un appareil doté du label « Flamme Verte 7 étoiles » peut émettre, pour un même confort de chauffe, jusqu'à 30 fois moins de particules fines qu’une cheminée ouverte et jusqu'à 13 fois moins qu'un foyer fermé non performant (datant d'avant 2002).

  • Je peux bénéficier de la prime Air bois jusqu’à 2000€ pour m’aider à faire ce changement.