Actualités et informations chantier

Allibert, la deconstruction de la grande Halle

Voir l'image en grand
Le site Allibert

En attendant les travaux d’aménagement prévus sur le site ex-Allibert à l’horizon 2024, la grande halle va être déconstruite. Cette déconstruction a été jugée indispensable compte tenu de l’état de dégradation important des bâtiments et de la difficulté à le sécuriser pour empêcher toute intrusion.

Une déconstruction plus qu’une démolition

La grande halle étant composée majoritairement d’une ossature métallique, il a été choisi d’employer une technique de déconstruction et non pas de démolition. Pas de grignotage, de chute de matériaux ou de concassage, mais une évacuation principalement pièce par pièce. Cette technique permet notamment de limiter le bruit et les poussières.

Le calendrier des travaux

  • Le chantier commencera en juin 2021 par des travaux préparatoires (installation des bases vie de chantier) et la sécurisation du site pour éviter toute intrusion durant les travaux. Ces travaux préparatoires dureront 1 mois environ.
  • Les travaux de déconstruction de la grande halle dureront jusqu’en février 2022 environ (8 mois). 

Gestion du chantier
Voir l'image en grand

Le chantier se déroulera à l’intérieur du site, afin de limiter les nuisances pour le quartier.

  • Les installations de chantiers, les machines et la base vie se situeront à l’intérieur du site qui restera fermé au public.
  • Les matériaux seront  déposés, triés et stockés sur place avant d’être évacués afin de limiter les rotations et  les impacts sur la circulation.
  • Les entrées et sorties s’effectueront sur l’avenue Léon-Blum au niveau des anciennes maisons.
  • Afin de limiter l’impact pour les riverains, les travaux se dérouleront les jours ouvrés selon des horaires adaptés.
  • La dalle de fondation sera conservée.
  • Le site sera sécurisé durant toute la durée du chantier
  • En fin de chantier une nouvelle clôture rigide sera mise en place pour sécuriser le site.

Comme de nombreux bâtiments d’activité anciens, le site ex-Allibert comprend de l'amiante. Les travaux de désamiantage seront effectués avant la déconstruction et les matériaux pollués seront sécurisés dans des sacs spécifiques avant d'être évacués vers les filières de traitements. L’opération se déroulera dans le strict respect des réglementations en vigueur afin d’être sans risque pour les intervenants et les riverains.

Sur place la vie continue

Durant l’ensemble des travaux, l'activité de la Métropole et de la Ville de Grenoble (services déchets, espaces verts et propreté urbaine) sera maintenue, de même que  l’aire d’accueil des gens du voyage.

télécharger la plaquette d'information 

La déconstruction de l’autopont Marie Reynoard

Voir l'image en grand
L'atuopont Marie Reynoard

L'autopont situé entre Grand-Place et Carrefour et reliant Grenoble à Echirolles va être démoli. Cette suppression permettra de réaménager l’ensemble du secteur, pour faciliter la circulation des piétons et des cycles, améliorer la circulation des bus, créer de véritables espaces de rencontre avec une réelle qualité d’espaces publics.

Les grandes étapes du chantier

Avec 334 mètres de longueur, un tablier de 144 mètres, 6 piles et deux rampes, la démolition de l’autopont constitue un chantier d’envergure. Sa structure oblige à démolir le tablier en une seule fois. Le chantier va se dérouler en trois grandes étapes pour environ 4 mois de travaux et devrait commencer à l’automne 2021. La date précise sera communiquée dès qu'elle sera connue.

Première étape : Travaux préparatoires et démolition de la rampe Sud

La circulation sur l’autopont est définitivement coupée. Immédiatement, les travaux préparatoires consistent à retirer le mobilier (rambardes, panneaux de signalisation, éclairage public...). Le périmètre du chantier, les locaux pour les ouvriers, les traversées piétonnes et cycles provisoires sont aussi installés à ce moment, les stationnements sous l’autopont et sur une partie de la contre-allée de l’avenue Marie Reynoard sont supprimés. La rampe sud entre Grand’Place et Carrefour est démolie.

Deuxième étape : Démolition du tablier avec fermeture complète du cours de l’Europe

Le tablier et les piles qui enjambent le cours de l’Europe sont démolis. Cette étape est la plus délicate : elle oblige à couper temporairement la circulation est-ouest sur le cours de l’Europe (1 semaine environ).  En effet, le tablier va être « grignoté » progressivement (pas d’explosion), puis les piliers seront démolis. Les matériaux seront évacués tout au long des travaux.

Troisième étape : Démolition de la rampe Nord et remise en état

La démolition de la rampe d’accès Nord se fera avec un impact minimum sur la circulation. C’est à cette étape que sera mise en place le fonctionnement quasi définitif du carrefour.

 Une fois l’autopont démoli et les circulations rétablies, le chantier pourra passer dans sa seconde phase : l’aménagement des espaces publics et la création de la nouvelle rue entre Grand’Place et Carrefour, ainsi que le réaménagement de Grand’Place par son propriétaire Klepierre.

Stocker et valoriser les matériaux de la démolition

Le projet est porteur de fortes ambitions environnementales, notamment sur le réemploi des matériaux. La démolition va générer des gravats. Pour les réemployer et afin de limiter au maximum les nuisances dues aux circulations de camions, les matériaux seront triés et concassés au plus près du chantier sur le terrain de l’ancienne clinique du Mail. Ils seront stockés là pour être réutilisés lors des travaux d’espaces publics (terrassement, remblaiement, etc.).

Toutes les précautions seront prises pour limiter au maximum les nuisances pour les riverains : opérations bruyantes concentrées sur une seule et courte période, utilisation de machines récentes conçus pour limiter le bruit, jets d’eau pour fixer la poussière au sol.

Le site sera protégé d’une palissade décorée d’une œuvre d’art de l’artiste Maude Guerche, du studio BoraBord.